Nous suivre sur

Articles

Foot/Ligue 1 – Paqueta relance Lyon à Montpellier

9e du championnat avant ce match Montpellier accueille une formation lyonnaise 10e et pire équipe de la saison à l’extérieur. Match important pour les deux équipes pour ne pas perdre de la distance avec les places européennes.

Déchu la semaine passé à Rennes, les Montpelliérains accueillent l’Olympique Lyonnais à la Mosson. Olivier Dall’Oglio aligne un onze similaire à celui face au Stade Rennais, mais avec un absent de taille Téji Savanier. Omlin; Souquet- Sakho- Cozza- Ristic- Chotard; Ferri- Mollet- Mavididi; Gioacchini- Germain

Les Lyonnais quant à eux ont joué ce jeudi en déplacement au Danemark. Aujourd’hui, seuls 3 joueurs présents dans le 11 titulaires jeudi sont alignés d’entrée de jeu. Bosz a composé avec une équipe reposée. Lopes; Gusto- Boateng- Denayer- Emerson; Guimaraes- Caqueret; Paqueta- Aouar- Toko Ekambi; Slimani

Lyon brille par son collectif

En début de match, ce sont les Lyonnais qui ont la possession de balle, mais ils peinent à construire face au bon pressing montpelliérain. La première occasion vient du MHSC, une récupération basse de Cozza qui s’oriente immédiatement vers l’avant. Les hommes de Dall’Oglio, en moins de 10 passes, se retrouvent sur le côté gauche lyonnais. Mavididi centre en retrait et trouve Mollet seul au point de penalty, sa frappe s’écrase sur le montant de Lopes. 10 minutes de jeu et déjà un rappel à l’ordre pour la défense lyonnaise.

Premier corner de la partie pour les Lyonnais à la suite d’une frappe de Paqueta. Le corner ne donnera rien, 14e minute de jeu, toujours 0-0.

Ouverture du score des Lyonnais ! Venu d’un bon mouvement de la droite Gusto ajuste un centre millimétré pour Slimani qui voit sa reprise heurter la barre d’Omlin, Paqueta a bien suivi l’action et reprend la balle de la tête pour marquer son 6e buts en Ligue 1. 0-1 pour Lyon après 17 minutes de jeu.

Lyon maîtrise ce match, face à des Montpelliérains bien en place défensivement, mais trop peu agressifs. Malgré cette domination, Lyon n’arrive pas à se créer de véritables grosses occasions. Compliqué dans le jeu, Montpellier sait se projeter en contre-attaque et s’offre un corner avant la pause. Cafouillage à la réception du corner mais bon dégagement par les hommes de Bosz.

L’arbitre renvoie les 22 acteurs aux vestiaires, 0-1 en faveur d’un Olympique Lyonnais dominateur et joueur face à un Montpellier qui subit.

Lyon plie mais ne rompt pas

Moins de 5 minutes après le début de la seconde période, Lyon se procure une occasion de but. Slimani profite d’une erreur de Souquet, et va pour se présenter face à Omlin. Cozza enlève le ballon des pieds de l’Algérien avant qu’il n’arme sa frappe.

Bis repetita pour Montpellier, Mavididi sur le côté droit lyonnais centre en retrait, c’est à nouveau Mollet qui se trouve au point de penalty. Sa frappe est cette fois-ci bien captée par Lopes.

Revenus avec de meilleures intentions les Montpelliérains bousculent les Lyonnais et essayent d’emballer le match. La partie est débridée, les attaques vont d’un camp à l’autre. Lopes maintient le dernier verrou lyonnais. Chaque offensive peut faire basculer le match.

Montpellier enchaîne les coups de pied arrêtés, corners et coups francs dangereux. Lyon suffoque, mais ne coule pas.

Les attaquants font briller les gardiens, c’est au tour d’Omlin de se montrer décisif face à Toko-Ekambi. Grosse dépense d’énergie des deux équipes à moins de 10 minutes de la fin du match.

Occasion dangereuse pour le Montpellier Hérault, Béni Makouana lancé en profondeur joue un 3 contre 3 accompagné de Mavididi et Wahi. L’occasion se conclut par une sortie de but pour Lopes. Les Montpelliérains poussent en cette fin de match mais manquent justesse technique.

L’arbitre siffle la fin du match, Lyon s’impose sur le plus petit score 0-1 face à Montpellier. La première mi-temps était dominée par les Lyonnais mais ils ont souffert dans la seconde. Montpellier s’est réveillé trop tardivement pour rejoindre les Lyonnais au score. Lyon peine à se rassurer dans le jeu, mais se rassure au classement. Les Héraultais eux stagnent au milieu du tableau.

Kenny Martinat

A Lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Articles