Nous suivre sur

Athlétisme

Mekhissi Benabbad vs Les nouvelles technologies

Récemment, Mahiedine Mekhissi donnait son sentiment sur les nouvelles avancées technologiques apportées aux pointes et chaussures de running. Celles-ci munies de carbone améliorent le rendement des sportifs les portant.

Pour le triple médaillé olympique, cette avancée dénature la pratique de la course à pied voire même fausse les résultats.

Son avis est d’autant plus intéressant qu’au vu de sa carrière de très haut niveau et de son palmarès, il se trouve directement concerné.

A nous, passionnés de sport, d’émotions fortes et de performances exceptionnelles, de nous poser la question.

« Mahiedine a-t-il tort ou raison de pointer la nouvelle technologie du doigt » ?

Certains diront que sans les avancées technologiques et l’ingéniosité humaine nous n’aurions jamais vu Dick fosbury sauter en dorsal. Encore moins Sergei Bubka effacer 6 mètres à la perche, mais… Il est vrai qu’avec les nouvelles matières, telles que le carbone, le titane ou autre, nous ne pourrons plus jamais comparer les performances d’un Zatopek, Nurmi, Gebreselassie, et bien sûr d’un Mekhissi 2008/2016 avec les athlètes d’aujourd’hui différemment chaussés.

Exemple : Si les nouvelles chaussures carbone deviennent encore plus efficace et que 10 athlètes font 3.25 ou moins sur 1500m, que devrons nous penser et qu’ adviendra des 3.26.00 d’Hicham El Guerrouj , roi incontesté de la discipline… Le sujet est à prendre au sérieux et a déjà fait plus que débat en natation notamment, avec les combinaisons polyuréthanes.

Voilà certainement ce qui pose problème à Mahiedine.

A vous de vous faire votre avis !

 

Quentin Montreuil

A lire aussi :

3000m Woman Diamond League Doha: Obiri termine en beauté

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Athlétisme