Nous suivre sur

Autres sports

F1 / GP de Belgique – Verstappen en pole, George Russell 2ème

Au terme d’une qualification riche en rebondissements, Max Verstappen décroche la pole position devant… George Russell ! Le pilote Williams a battu son compatriote Hamilton lors des qualifications sur le circuit de Spa.

La pluie s’abat sur le circuit de Spa Francorchamps, à tel point que le départ de la séance de qualifications a été reporté de quelques minutes pour pouvoir rouler dans les meilleurs conditions possibles.

Q1 :
Comme d’habitude, les Haas et les Alfa Romeo ouvrent la danse et entament leurs premiers tours d’entrée de session. Kimi Raikkonen s’élance dans les premiers pour notamment tester sa voiture après les nombreux réglages faits pour réparer les soucis de freins subi en FP3.

Les voitures roulent dans des conditions très délicates. Le canadien Nicholas Latifi, dès son premier tour lancé, finit dans l’herbe à cause de la piste détrempée et donc très glissante.

Le choix pneumatique est très délicat, les pneus Wet tiennent plus la route mais ralentissent les pilotes alors que les Intermédiaires qui dégagent moins d’eau permettent d’avoir une vitesse plus grande. Mais le choix payant semble être le pneumatique intermédiaire comme l’a prouvé George Russell en fixant le premier chrono rapide de la session : 1’02″068. Tous les pilotes rentrent donc aux stands pour chausser ces pneus verts.

Les monoplaces ont énormément de mal à tenir leurs trajectoires, surtout dans le secteur n°2, le plus sinueux de ce circuit magique de Spa. L’un des seuls à avoir réussi à faire un tour presque parfait en Q1 est Lando Norris. Le Britannique fixe une superbe référence avec les trois secteurs en violet : 1’58″776 et c’est 4 dixièmes de secondes devant Lewis Hamilton qui, sur le moment, pointe au deuxième rang en ayant fait un énorme blocage de roues avant la dernière chicane de ce tracé.

Comme on s’y attendait, les Haas et les Alfa Romeo se sont faites éliminer dès la Q1. Kimi Raikkonen nous aura même gratifié d’une citation fidèle à lui même : “C’est un ****** de désastre !”. Les pilotes éliminés en Q1 sont les suivants :

20-Mazepin 19-Raikkonen 18-Schumacher 17-Giovinazzi 16-Tsunoda

Q2 :
La piste sèche pour le début de cette deuxième séance des qualifications. Mais la pluie est attendue 5min après le début selon les ingénieurs Ferrari. Information que le clan Red Bull confirme dans le message qu’ils donnent à Perez pour lui demander d’assurer un premier tour tant que la piste est assez praticable.

Confirmé, Lando Norris sait faire dans ces conditions. Il améliore de plus d’une seconde son temps de Q1 : 1’57″235. Le Britannique de l’écurie McLaren est talonné de près par Max Verstappen à 1 petit dixième de seconde.

Les Mercedes peinent à fixer des chronos rapides. En souffrance, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas ont du mal à entrer dans le Top 10 et vont devoir faire de nouveaux tours lancés pour assurer une position en Q3. Oui, cela peut arriver qu’une Mercedes ait du mal à assurer une place dans le Top 10 en qualification ! Mais ce ne sont pas les seuls dans ce cas là car les Ferrari sont aussi dans le dur en piste.

Les 4 pilotes de ces écuries se vouent une lutte acharnée et on se demande comment les 4 pourraient se retrouver en Q3 ! La situation est d’autant plus délicate pour Mercedes quand on sait que Hamilton n’arrive pas à fixer de bonnes références et que Bottas va prendre une pénalité de quelques places sur la grille.

À l’arrivée, Norris s’adjuge le meilleur temps devant les deux Mercedes qui ont dû chausser des pneumatiques neufs pour se sortir de leur galère. Ocon avec une Alpine qui semblait plutôt dans le dur pour fixer de bons temps arrache in extremis le 10ème temps. Charles Leclerc passe à la trappe.

Les pilotes éliminés en Q2 sont les suivants :

15-Stroll 14-Alonso 13-Sainz 12-Latifi 11-Leclerc

Q3 :
La pluie est toujours plus forte en Belgique à tel point que Vettel, dès le premier tour de reconnaissance, demande que le drapeau rouge soit brandi pour arrêter la session.

Mais Lando Norris a une pole à potentiellement prendre et s’élance à toute vitesse sur ce tracé de Spa. Mais malheureusement en excès de confiance, le jeune pilote McLaren s’encastre dans les pneumatiques et détruit sa voiture dans le raidillon. Sa première pole position en Formule 1 devra attendre alors qu’il avait une belle carte à jouer ici en Belgique. Le drapeau rouge est donc donné aux pilotes suite à ce gros crash et la session est arrêtée.

Comme on pouvait l’imaginer, Vettel était très en colère contre la direction course qui n’a pas stoppé la session alors que les conditions étaient bien trop dangereuses.

Après de très longues minutes d’arrêt, les voitures peuvent enfin reprendre la piste sous des conditions un peu meilleures. Les pilotes choisissent donc de sortir en pneumatiques intermédiaires.

Le premier pilote à inscrire la meilleure marque en Q3 est Lewis Hamilton en 2’01″552, ce qui est bien moins rapide que les chronos réalisés en Q1 et Q2. Le deuxième pilote à 2min de la fin de cette dernière séance est Verstappen qui pointe à 1 seconde derrière son concurrent direct au championnat.

Mais un INCROYABLE tour d’un homme toujours plus spectaculaire le place en 2ème position : c’est bien George Russell, au volant de la Williams qui décroche la première ligne, DEVANT LEWIS HAMILTON !

Les conditions pour la course de demain semblent être les mêmes qu’en qualifications et donc pourrait-on revoir une performance incroyable de Russell et sa Williams ?

Résultat complet des qualifications :
1-Verstappen
2-Russell
3-Hamilton
4-Ricciardo
5-Vettel
6-Gasly
7-Perez
8-Bottas
9-Ocon
10-Norris
11-Leclerc
12-Latifi
13-Sainz
14-Alonso
15-Stroll
16-Tsunoda
17-Giovinazzi
18-Schumacher
19-Raikkonen
20-Mazepin

Cyprien Bontemps

Photo : @williamsracing

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Autres sports