Nous suivre sur

Basketball

Basket/Portrait de légende – Allen Iverson : De la prison à la NBA

Une rapide biographie

Allen Iverson est un jeune homme né dans les quartiers difficiles de la ville d’Hampton, en Virginie. Suite à la découverte du sport, je jeune Allen va alors donner corps et âme à ce plaisir, ce qui va lui permettre d’échapper à la tentation de là délinquance.

Avant de se lancer dans le basket, Allen est un excellent joueur de foot promis à un bel avenir du côté de la NFL. Cependant, il découvre le basket quelques années plus tard. Ce jeune homme excelle dans les deux sports puisqu’il est le principal acteur de la victoire de son équipe de foot US et de basket à la fois. En revanche, c’est bien le basket qui va sourire à Iverson.

Iverson est aujourd’hui la figure et la légende des Philadelphie Sixers où il a donné tout ce qu’il pouvait afin de ramener la franchise sur les sommets de la NBA.

Un évènement qui fait tout basculer

Rare Footage: Allen Iverson's First Game After His Release From Prison

Après un bon début de saison en université, un drame va tout faire basculer. Un soir de 14 février 1993, AI (Allen Iverson) ainsi que 3 de ses amis se retrouvent dans un bowling. Trop bruyants, les 4 jeunes perturbaient la soirée. Une bagarre éclate et la police intervient. Celle-ci arrête 4 personnes, AI et ses 3 amis. 

Le racisme qui émerge depuis plusieurs siècles aux États-Unis ne va clairement pas jouer en leur faveur. Malgré les caméras de surveillance présents dans le bowling qui montrent clairement que Iverson quitte la salle dès qu’il y a vu un danger pour sa carrière, les juges ont voulu montrer l’exemple et être extrêmement sévère. Iveron est donc jugé coupable et reçoit une peine de 15 ans d’emprisonnement. À la sortie du procès, Iverson est directement incarcéré dans la prison de la ville voisine. C’est alors que tous les rêves qui lui tendaient les bras semblent s’envoler. Mais, grâce à de nombreuses protestations, c’est 4 mois après son emprisonnement que le gouverneur de l’Etat Douglas Windler gracie Iverson. Sa condamnation est annulée pour « absence de preuves suffisantes ». 

Une proposition de bourse qui change tout

Mais, à cause de son passif « criminel », AI doit passer sa dernière année en High School qui ne propose pas de sport universitaire. Fort heureusement le coach de Georgetown, John Thompson, va alors proposer une bourse au jeune Iverson afin de rejoindre les Hoyas et lui donner une seconde chance. Cette proposition va sauver sa carrière voire peut-être même plus. Iverson rejoint alors les parquets universitaires où il va montrer toute l’étendue de son talent. Allen va briller en NCAA pendant près de 2 ans en nous gratifiant de moyennes de points et d’un niveau de jeu affolant pour un joueur aussi jeune de 1994 à 1996. Iverson se présente à la draft de 1996 qui à la réputation d’être la draft la plus relevée et talentueuse de l’histoire de la NBA avec à ses côtés Kobe Bryant et Steve Nash notamment. 

Iverson Drafté par la ville de l’amour fraternel 

Le front office des Philadelphie Sixers obtient le 1er choix de la draft lors de la loterie et ils vont jeter tous leurs espoirs sur le jeune Iverson. Et il s’avèrera être un excellent choix puisqu’il va les ramener jusqu’en finale NBA alors qu’il est certainement le joueur le plus mal entouré de toute la conférence Est. Grâce à son talent et son travail il gagne un match contre le duo Kobe & Shaq. Il était malheureusement trop esseulé pour réussir à les emmener jusqu’au titre.

Mais une cassure va s’opérer entre le joueur et la franchise après plus de 10 ans d’amour et de dévotion pour sa franchise de cœur. Il est alors tradé du côté de Denver pour ensuite se diriger vers détroit et Memphis où il n’est plus le même. Mais, comme si l’histoire était écrite, c’est bien à Philadelphie qu’Iverson va faire sa tournée d’adieu. Comme un compte de fée, c’est dans sa ville qu’il va terminer sa carrière NBA.

AI va notamment se faire connaître et distinguer par son énorme talent à scorer et à crosser. Il aura le surnom de The Answer, The Little BigMan ou encore Ankle Breaker suite à ses nombreux cross dont l’un des plus mythiques est celui réalisé sur notre altesse Michael Jordan.

Même si Iverson a navigué dans plusieurs équipes, c’est bien avec les Sixers qu’il réalise ses meilleures saisons en carrière. Il recevra 2 des 3 meilleures distinctions personnelles, le titre de MVP (meilleur jeune de la saison) et celui de ROY (meilleur jeune de la saison).

Mathias Dezat

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Basket

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball