Nous suivre sur

Autres sports

Rallye/Dakar (Auto) – La deuxième à domicile pour Al Rajhi, Peterhansel conserve son avance sur la 10e étape

Le Saoudien Yazeed Al Rajhi a remporté sa deuxième victoire, lors de la 10ème étape du Dakar ce mercredi. Le Français Stéphane Peterhansel, a signé une 3ème position et conserve donc la tête du classement général.

Pour cette 10ème étape, les concurrents ont une nouvelle fois pu admirer les décors majestueux de l’Arabie Saoudite tout au long de la journée. Après un début de parcours sur les rives de la mer Rouge, les pilotes ont rapidement retrouvé des zones semi-montagneuses. Les pistes sablonneuses, au programme de cette spéciale de 342km, ont obligé les pilotes à garder un rythme suffisamment soutenu sur certaines portions.

Suite à une course parfaitement maîtrisée entre Neom et Al-Ula, Yazeed Al Rajhi a remporté la 10ème étape du Dakar 2021, ce mercredi. Le Saoudien a repris les commandes au km 90 avant de filer vers son deuxième succès sur cette 43e édition. Le pilote Toyota avait déjà levé les bras à domicile cette année, puisqu’il avait dominé la 7ème étape de ce dimanche. Nasser Al-Attiyah prend la deuxième place du jour (+2’04’’) et Stéphane Peterhansel complète le podium (+2’53’’).

A l’arrivée, le pilote saoudien s’est montré satisfait de sa performance sans oublier d’évoquer le pari risqué pris en fin d’étape. « On a bien roulé et Dirk a fait un super boulot aussi. Mais à 30 km de l’arrivée, on a eu une crevaison. On a décidé de continuer en se disant qu’il ne restait plus beaucoup de distance, puis le pneu a été complètement déchiqueté mais on a terminé comme ça. C’était risqué, mais on voulait gagner. On s’est dit que si on s’arrêtait, on allait perdre 1’20’’, et si on ralentissait juste un peu, on ne perdrait peut-être que 45’’. ».

Malgré un pneu complètement déchiré, voir même quasi inexistant à l’arrivée, Yazeed Al Rajhi a pu une nouvelle fois briller sur ses terres lors de cette 10ème étape du Dakar 2021.

Pas de deuxième victoire pour Peterhansel

Si il était enfin parvenu à s’imposer la veille, “Monsieur Dakar” n’a pas réitéré sa performance lors de cette 10ème étape. Parti en éclaireur, le Français a mal démarré et s’est retrouvé 7e au premier intermédiaire situé au km 45 (+56’’).

Sans jamais être en tête aujourd’hui, le pilote Mini a néanmoins décroché une belle 3ème place, n’accusant qu’un retard de 49″ sur son principal rival, Al-Attiyah. Ce bon résultat permet donc à Stéphane Peterhansel de conforter un peu plus sa place de leader du classement général.

« La navigation était faite pour essayer de perdre les pilotes, ce n’était pas évident. On n’a pas vraiment tourné, mais on a pas mal hésité. On perd très peu de temps sur Nasser, c’était le principal pour nous. Dès qu’on a des hésitations, on sent qu’on se tend et c’est là qu’il faut rester le plus calme possible. La pression est là constamment du matin au soir. Quand on fait une bonne étape, on sait que ce serait dommage de tout perdre ! La meilleure position est quand même celle du leader, mais c’est aussi celle où on a tout à perdre. », a déclaré le pilote à l’arrivée.

Peterhansel/Al-Attiyah, le duel continue

Le nouvel épisode du match entre Stéphane Peterhansel (Mini) et Nasser Al-Attityah (Toyota) n’a pas connu de grand bouleversement aujourd’hui. Constamment au coude à coude sur cette 10ème spéciale, les deux pilotes n’ont rien lâché jusqu’au derniers kilomètres. Le Qatari réussit néanmoins à prendre légèrement l’avantage sur son rival français à l’arrivée. Il reprend 49’’ à Peterhansel qui se maintient toujours en tête du classement général avec 17 minutes d’avance.

Cependant, Nasser Al-Attityah ne s’avoue toujours pas vaincu à deux jours de l’arrivée finale de cette 43ème édition. « La navigation n’était pas facile, mais je suis plutôt content d’avoir fini l’étape sans problème. Pour moi, la clé du Dakar ce sera demain, l’étape sera compliquée mais on fera de notre mieux. Il n’ y a pas de stratégie, on va juste continuer à un bon rythme. C’est sûr que Stéphane a plus de pression puisqu’il est le leader, mais moi j’en ai aussi : si je n’y arrive pas, je vais finir à la deuxième place. » a-t-il déclaré.

Carlos Sainz sur le fil

Si Yazeed Al Rajhi, le vainqueur du jour, n’a pas eu à batailler lors de cette étape, c’est loin d’être le cas de l’Espagnol Carlos Sainz. Suite à un médiocre début d’étape, il était déjà à plus de six minutes sur le leader au kilomètre 90. Mais faisant preuve d’une grande détermination et ne se laissant pas abattre, Sainz a effectué une extraordinaire remontée en fin de spéciale passant de le 17ème à la 4ème place. Il termine donc cette 10 ème étape au pied du podium à 4’12” du vainqueur. L’Espagnol conserve sa 3ème position au classement général accusant un retard de plus d’une heure sur Peterhansel mais avec plus d’une heure d’avance sur son poursuivant.

Demain, les pilotes de cette 43ème édition du Dakar prendront le départ de Al-Ula pour leur avant-dernière étape. 

La plus longue spéciale du rallye sera celle de l’explication décisive entre les prétendants pour la course aux différents titres. Après plusieurs jours sans dunes, le retour du franchissement fera sa sélection entre les pilotes les plus performants sur près de 100 kilomètres. Dans cet océan de sable, il faudra rester très vigilant car les minutes pourront se gagner ou se perdre rapidement.

Hermine LEFEBVRE

 

Rallye/Dakar (Auto) – Enfin la victoire pour Peterhansel, le Français prend le large au général sur la 9e étape

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Autres sports