Nous suivre sur

Autres sports

Rallye/Dakar (Auto) – Sixième succès pour Al-Attiyah sur la 11e étape, Peterhansel file vers la victoire finale

Nasser Al-Attiyah s’est adjugé, ce jeudi, sa sixième victoire de l’année lors de la 11e étape du Dakar. Le duo entre le Qatari et Stéphane Peterhansel a tenu toutes ses promesses à la veille de l’arrivée. 

Les amoureux de la mythique course de rallye-raid étaient un peu déçus au départ, ce matin. En raison des conditions météorologiques, la 11ème spéciale reliant Al-Ula à Yanbu, qui devait initialement être la plus longue de ce Dakar avec 511 kilomètres au programme, a été réduite à 464 kilomètres.

Absentes depuis plusieurs, les dunes ont cependant fait, comme prévu, leur retour sur cette 11ème étape déterminante. La grande sélection, tant attendue, entre les derniers prétendants au podium final a bien eu lieu sur les 100 kilomètres les plus accidentés de cette 43ème édition. Si dans cet océan de sable, les pilotes ont du rester vigilants pour ne pas perdre de précieuses minutes, certains sont parvenus à réduire leur retard au classement général.

La sixième pour Nasser Al-Attiyah

Si le Saoudien Yazeed Al Rajhi était le premier à s’élancer sur ses terres, les yeux étaient rivés sur le duel opposant Nasser Al-Attiyah à Stéphane Peterhansel. Le Qatari accusait un retard de 17 minutes au général avant d’entamer cette étape cruciale. Cela paraissait conséquent mais tout était encore possible.

Dans une spéciale qu’il a longtemps dominée, Stéphane Peterhansel a finalement cédé face à la pression exercée par Nasser Al-Attiyah. Le Qatari qui pointait à plus de 3 minutes du Français au kilomètre 306, a réussi à garder son rythme pour signer sa 6ème victoire sur ce Dakar 2021.

Malgré son nouveau succès, le pilote Toyota, s’est montré satisfait mais frustré de sa 2ème place au classement général qu’il explique part ses nombreux problèmes techniques : « Je suis déjà content d’être là après 11 étapes sans aucun problème technique sur la voiture. Exactement comme l’année dernière, nous avons eu des problèmes de pneumatiques. J’espère que je reviendrai l’année prochaine avec des règles différentes. Je pense qu’avec 16 crevaisons, c’est beaucoup trop. Mais on va quand même continuer demain à tenter notre chance, nous verrons bien. »

Après une magnifique remontée lors de l’étape d’hier, le tenant du titre, Carlos Sainz a une nouvelle fois pu accrocher le podium aujourd’hui, à 2’26” du vainqueur.

“Monsieur Dakar” sur le chemin de la victoire

La plus longue spéciale de ce rallye a donné lieu à une explication décisive entre les prétendants pour la course au titre. Parti avec 17 minutes d’avance, Stéphane Peterhansel avait pour mission d’assurer un bonne navigation, sans erreur, pour ne pas réduire l’écart qui le sépare de son dauphin, Al-Attiyah.

Si il a longtemps eu la possibilité de signer sa deuxième victoire de cette édition, le tracé entre Al-Ula et Yanbu aura été un peu trop long pour le pilote Mini qui perd 1’56’’ à l’arrivée. “Monsieur Dakar” garde cependant une avance confortable sur son dauphin Qatari. Avant l’étape finale de demain, le Français est en tête du classement général, plus de 15 minutes devant Al-Attiyah. Si la victoire finale se trouve juste devant lui, il devra rester attentif sur les derniers kilomètres qui le séparent d’une 14ème victoire finale et d’une 8ème victoire dans la catégorie auto.

A l’arrivée, le pilote Mini a expliqué avoir été gênée par la présence des dunes et des rochers en fin de course. « On a crevé dans la première partie. Ensuite on a doublé Nasser donc ça s’est bien passé. Mais sur la dernière partie, il y avait des dunes avec de gros rochers derrière. On a tapé un coup assez fort et on a à nouveau crevé mais on a eu peur qu’il y ait plus. Apparemment ça va, la voiture a résisté et on a perdu quelques minutes, mais trois fois rien. Toute la journée, ça a été du stress… pas évident. » a-t-il expliqué.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la dernière étape du Dakar n’est pas toujours la plus simple. Pour cette ultime étape, les pilotes et équipages seront maintenus sous pression lors des 200 derniers kilomètres de spéciale à travers les dunes. La journée sera cependant placée sous le thème de la célébration, autour d’une ligne d’arrivée sur les rivages de la Mer Rouge.

Hermine LEFEBVRE

 

Rallye/Dakar (Auto) – La deuxième à domicile pour Al Rajhi, Peterhansel conserve son avance sur la 10e étape

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Autres sports