Nous suivre sur

Sport Mécanique

F1 : Le retour du célèbre Grand Prix d’Imola ce week-end

Pour cette saison 2020, le 1031ème GP de l’histoire de la Formule 1 se déroulera sur le circuit d’Imola, en Italie.

Ce Grand Prix d’Émilie-Romagne signe son retour après 14 ans d’absence dans le Championnat du Monde. En effet, la dernière course courue sur ce circuit date de 2006. Elle fut remportée par le multiple champion du monde Michael Schumacher, devant Fernando Alonso et Juan Pablo Montoya. Ce Grand Prix a été à l’affiche pendant 25 ans dans la compétition reine, il est apparu au calendrier F1 en 1981 et avait été gagné par la Braham-Ford de Nelson Piquet.

Un circuit tristement connu aussi…

Même si il a été le théâtre de grandes courses, il a aussi accueilli un des Grand Prix les plus tristes de la Formule 1 en 1994. Durant les qualifications, Roland Ratzenberger perd le contrôle de sa monoplace à 314 km/h et percute le mur de béton dans le virage Villeneuve. Ensuite, au départ de la course, Pedro Lamy percute la voiture de JJ Letho qui a calé sur la grille de départ, des débris des deux voitures finissent dans les tribunes et blessent des spectateurs.

Enfin c’est au 7ème tour que le Grand Prix d’Imola 1994 marquera les esprits. Dans le virage Tamburello, une Williams file tout droit et termine à pleine vitesse dans le mur, c’est celle d’Ayrton Senna. Senna sera extrait de sa voiture mais décédera des suites de ses blessures. Le professeur Sid Watkins, chef de l’équipe médicale, confiera qu’Ayrton Senna était parti sur un soupir “comme si son âme avait quitté son corps”. Les nouvelles technologies utilisées sur la voiture seront mises en défaut car les experts jugeront qu’à n’importe quelle vitesse, un pilote du niveau d’Ayrton Senna avec une bonne monoplace ne pouvait pas se tuer dans ce virage. Une statue à son effigie a été installée devant le circuit d’Imola.

La statue d’Ayrton Senna devant Imola

Un week-end particulier pour le retour d’Imola

Exceptionnellement les fans de Formule 1 vivront un week-end sur 2 jours pour ce retour mais un week-end à huis-clos suite aux nouvelles restrictions sanitaires. Ce sera aussi une occasion de tester un nouveau format d’organisation : la seule séance d’essais libres se déroulera le samedi matin de 10h à 11h30 et les qualifications de l’après-midi commenceront à 14h. Une organisation déjà évoquée la saison précédente et qui entrera peut-être en vigueur dans les saisons à venir.

Un week-end de fête pour Mercedes ?

L’écurie allemande, invaincue depuis 2014, peut concrétiser sa domination ce week-end et remporter un nouveau titre de champion du monde des constructeurs. Lewis Hamilton peut augmenter son avance sur Bottas et se rapprocher du 7ème titre de champion du monde. Max Verstappen peut dépasser Bottas et gagner du terrain sur son ancien coéquipier Ricciardo. Alexander Albon doit essayer de prouver qu’il a sa place chez RedBull, qui en cas de mauvais résultat pourrait être rétrogradé chez Alpha Tauri avec Pierre Gasly. Peut-être un nouveau succès en Italie pour Pierre Gasly ou Charles Leclerc qui ont remporté les deux dernières éditions du GP de Monza.

Rendez-vous samedi matin, 10h, pour le retour d’Imola en Formule 1.

Thibault Bertin

À lire aussi :

F1 : Alfa Romeo prolonge Giovinazzi et Raikkonen

 

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Sport Mécanique