Nous suivre sur

Basketball

Basket/NBA – Comment entourer Doncic ?

Depuis la Draft 2018, tous le Texas… non, TOUTE LA PLANÈTE a compris que Luka Doncic est un joueur de talent générationnel.

Après avoir manqué les playoffs lors de sa première saison, les dirigeants des Mavs ont décidé de mieux s’armer pour la suite en tentant le pari Porzingis. Après deux saisons et deux sortis sur défaite au 1er tour des playoffs, le niveau de jeu du Letton questionne plus que jamais et le groupe des Mavericks semble plafonné. Quels changements sont à réaliser dans le vestiaire de Dallas ? Ont-ils déjà des joueurs à développer ? C’est ce qu’on va essayer de traiter dans cette analyse.

Comme dit précédemment l’effectif de Dallas semble plafonné. Autrement dit si le groupe reste inchangé, il est difficile de les imaginer devenir vraiment meilleurs. Or, posséder un joueur aussi fort que le Slovène, mais ne pas lui donner les atouts nécessaires pour aller prétendre au titre constitue un crime aux yeux des dieux du basket. C’est pourquoi nous allons analyser les points à développer et les faiblesses de l’équipe Texane.

Ici les points à développer sont les problèmes de la saison passée qui peuvent être solutionnés avec des acteurs déjà présents.

Tout d’abord, et c’est le gros morceau de cette analyse, Luka a besoin d’un second pour l’épauler tout au long de la saison. Est-ce que Kristaps Porzingis peut retrouver son niveau d’avant blessure ? Beaucoup des résultats de la saison à venir dépendront du niveau affiché par Porzingis. Dallas a besoin d’un deuxième joueur dominant offensivement et Kristaps a déjà montré dans sa courte carrière en être capable. Cette année, le letton est annoncé à 100% physiquement, pour la première fois depuis sa terrible blessure.

Beaucoup d’observateurs souhaitent un transfert du géant des Balkans, mais il serait dommage de quitter un projet qui n’a jamais pu jouer à son meilleur niveau. De plus, la côte de Porzingis sur le marché des transferts est faible et les Mavs risquent d’en sortir perdants. Cette saison pourra sembler bien différente au Texas, si Kristaps retrouve son niveau new-yorkais. Si Porzingis réussit à passer la barre des 23 points par matchs, mais surtout à impacter le jeu en dehors des statistiques, les Mavs pourront se projeter dans leur futur bien plus sereinement. Mais bon ça fait beaucoup de si…

Ensuite, c’est défensivement que ça pêche chez les Mavs. Au niveau statistique pure, les Mavericks ne sont que la 18e défense de la NBA mais, au niveau visuel elle peut être considérée comme l’une des pires de la ligue. L’effectif est très peu fourni en joueur réputés pour leur qualité défensive. Evidemment le Front office de Dallas va devoir trouver quelques nouvelles pièces défensives à ajouter, mais nous attendons également beaucoup de réactions du nouveau coach à ce sujet.

En effet Jason Kidd, qui remplace Rick Carlisle réputé pour son coaching offensif, va devoir insuffler une vraie dynamique défensive dans son groupe. On espère que Jason Kidd est le coach qu’il faut à Dallas, rien n’est moins sûr après les scandales sortis récemment.

Enfin dans les points à développer, l’apport du banc doit être plus conséquent. Pour cela, en plus de quelques futures recrues, les Mavs peuvent surement compter sur l’amélioration de Jalen Brunson. Lui qui n’était pas attendu à ce niveau en sortit d’université en raison de sa dimension physique, semble en avoir encore sous la pédale. On ne parle pas d’une explosion stratosphérique, mais dans les bonnes conditions Brunson pourrait devenir le leader du banc texan.

En bonus, l’intérieur Moses Brown a montré par séquences à OKC qu’il avait beaucoup de talent. Il pourrait être la belle histoire des Mavs.

Passons aux faiblesses désormais, ce sont les secteurs de jeu où Dallas est mauvais et ne possède pas le personnel pour y remédier. Nous proposerons quelques solutions réalistes pour combler ces manques. Nous avons analysé trois faiblesses à combler. Dallas a besoin d’un 2e porteur de balle qui peut créer le jeu, d’un protecteur de cercle et de joueurs très forts collectivement.

Tous ces transferts sont étudiés sans échange de Porzingis donc avec peu de contrepartie.

En dehors de Luka, le 5 majeur ne possède aucun bon porteur de balle et dans la NBA moderne, il est nécessaire d’avoir une 2e option à la création. Pour combler ce manque avant la free agency prochaine n’ont avons 3 pistes.

La première option, c’est Colin Sexton. L’arrière n’est pas très complémentaire avec son meneur et Cleveland va devoir faire des choix. Il n’a pas signé d’extension cet été et sera agent libre restreint l’été prochain. En bref, si le combo Garland-Sexton ne fonctionne pas les Cavs pourraient vouloir l’échanger plutôt que de le perdre l’été prochain pour rien.

Sexton est un fort scoreur, qui dynamite ton attaque. Il pourrait être idéal pour ajouter de la percussion offensive entre Doncic et Hardaway Jr. Colin peut être un très bon apport pour les Mavs et ils ont la contrepartie nécessaire pour monter ce transfert.

Dans un registre plus d’organisation et de création Tyrese Haliburton pourrait bien voir son développement ralenti du côté de Sacramento avec l’arrivée du nouveau rookie. Si embouteillage de talent il y a en Californie, Dallas pourrait et devrait se jeter sur l’un d’entre eux. Le plus probable étant Haliburton, c’est aussi celui avec une côte encore accessible pour les Mavs.

Haliburton est un meneur/arrière très polyvalent, il serait une super option au côté de Luka. Il faudra lâcher quelques bons joueurs et des choix de draft, mais le sophomore serait un bon choix pour les Mavs. Ce transfert reste tout de même peu probable, les Kings ne voudront sûrement pas s’en séparer et Dallas n’auront pas assez de contrepartie.

Enfin en option très réaliste, beaucoup attendent la connexion Slovène du côté du Texas. Goran Dragic, actuellement à Toronto pourrait bien faire ses bagages au cours de la saison. Quoi de mieux que de mieux que de rejoindre son compatriote à Dallas. Dragic apportera son expérience et son esprit combattif à cette équipe, il sera le relai du coach sur le terrain. L’idéal côté Mavs serait de le récupérer libre à la suite d’un buy-out, mais sinon les Raptors pourraient en demander une contrepartie. Dans ce cas la Dallas devra s’acquitter d’une ou deux pièces pour s’offrir le meneur vétéran.

Ensuite les Mavericks ont un réel besoin à l’intérieur, en protection de cercle. Beaucoup de faibles options sont possibles, mais nous avons sélectionné 3 options qui pourraient bien impacter l’effectif des Mavs.

Comme au-dessus rendez à Cleveland qui possède un embrouillage de talent sur les postes 4-5. Cela pourrait bien faire les affaires de nos Texans, effectivement Mobley étant le diamant de ce groupe, s’il s’avère qu’il est un pivot dans la NBA actuelle alors Jarrett Allen sera vite de trop avec son niveau contrat. Et hop voilà Dallas qui rapplique ! Douteuse complémentarité avec Porzingis, l’arrivée de Allen dans la raquette texane répondrai au directement au manque défensif dans la peinture. De plus s’il ne convient pas dans la raquette avec Kristaps, il sera un très bon partenaire de PicknRoll avec Luka et pourrait donc faciliter un transfert du Letton.

Dallas pourrait également jeter son dévolu sur Miles Turner. L’intérieur d’Indiana est un excellent défenseur qui apportera énormément à Dallas. On connait déjà le niveau max du pivot, c’est pour cela qui est le deuxième choix. Il reste un joueur très important d’un effectif et les Mavs devront proposer une belle contrepartie aux Pacers pour se l’offrir.

Pour la 3e option, on s’intéresse à 2 pivots de Washington, Thomas Bryant ou Daniel Gafford. Les deux pourront apporter une réelle plus-value à l’effectif de Jason Kidd sans coûter trop cher en contrepartie. Moins fort qu’Allen, ils ont tous les deux de quoi devenir des bons titulaires NBA et sont bien plus abordables. Petite préférence pour Gafford qui présente un plus gros potentiel.

Enfin dans notre analyse, nous avons découvert un réel manque de qualité de jeu collectif dans les statistiques avancées de la saison passée. Pour remédier à cela, le profil de Thaddeus Young semble convenir parfaitement à Dallas. Il deviendra automatiquement le meilleur défenseur de l’équipe, convient parfaitement à côté d’un intérieur qui s’écarte du cercle et facilite énormément de jeu offensif de son équipe. Si l’on oppose les défauts des Mavs et les qualités de Young, la connexion semble parfaite. Il est en fin de contrat cette saison, forcer un transfert dès cette année permettrait de ce placer en prioritaire pour cet été. C’est un coup à ne pas rater !

C’est une aubaine et une malédiction de se retrouver avec un joueur si fort à la draft. Désormais Dallas est attendu au plus haut niveau. Malheureusement beaucoup des lacunes sont à combler et nous avons pu découvrir quelques axes de recherches pour améliorer cette équipe. Luka Doncic est une étoile du Basket, on souhaite tous qu’il brille sur les plus grandes scènes avec les meilleurs coéquipiers possibles.

Noé Ibouzitene

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Basket

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball