Nous suivre sur

Basketball

Basket/NBA – Fin de match folle entre Wizards et Pacers, les Rockets et le Jazz s’imposent

Premier week-end de NBA et le moins que l’on puisse dire, c’est que les équipes NBA ne tardent pas à créer le spectacle. Retour sur trois matchs de la nuit.

Thunder 91-124 Rockets

Match à sens unique opposant deux équipes en reconstruction. Houston est tout de suite rentré dans le match en menant à la fin du premier quart-temps 34-21. Houston continue sur sa lancée sur le deuxième quart-temps et rentre aux vestiaires avec un avantage de 22 points (69-47). La deuxième mi-temps sera plus défensive que la première à l’image d’un block monstrueux de Christian Wood sur une tentative de dunk d’Isaiah Roby. Ce dernier étant en difficulté dès le début du match en perdant l’équilibre face à Jalen Green.

A noter les très bons matchs de Christian Wood, Kevin Porter Jr et Jae’Sean Tate, tous les trois auteurs d’un double-double. Christian Wood l’ayant réalisé avec 31 points au compteur.

Houston remporte donc son premier match de la saison face à une équipe du Thunder défensivement très absente et surtout sans réussite (37,4% FG). La saison risque d’être longue pour les joueurs de Mark Daigneault.

Jazz 110-101 Kings

Il aura fallu être patient pour voir le Jazz prendre le contrôle de leur match face aux Kings. Match sur le papier étant largement à l’avantage des joueurs de Salt Lake City. C’est pourtant la franchise californienne qui prend les devants grâce à un run à 15-0 en à peine trois minutes. Les joueurs de Quin Snyder sont montés en régime et sont passés devant au buzzer de la fin du troisième quart-temps grâce à un tir longue distance de Jordan Clarkson. Le début du dernier quart-temps restera très accroché mais le Jazz aura le dernier mot avec un and-one de Rudy Gobert, ayant là encore réalisé un match digne des plus grands (17 pts, 20 reb, 4cts)

Après son match mitigé face au Thunder, Donovan Mitchell s’est relancé avec 27 points. Côté Kings, Harrison Barnes n’a jamais été aussi bon de sa carrière. Après avoir réalisé son career-high il y a 2 jours, l’ancien joueur des Warriors a marqué 25 points avec 15 rebonds !

Le Jazz ne perd toujours pas et Sacramento encaisse sa première défaite de la saison

Pacers 134-135 Wizards (ap.)

Le meilleur pour la fin ! Devant son public, les Wizards sont venus à bout des Pacers après prolongations. La première mi-temps est très offensive mais aussi très accrochée et se termine sur le score de 73-73. C’est en deuxième mi-temps que le match s’emballe. Les Wizards avaient peut-être pensé avoir fait le plus dur en menant à la fin du troisième quart-temps avec un avantage de 10 points (96-106). C’était sans compter sur la force de caractère des Pacers, poussés par leur trio, qui ont réussis à recoller. voire même à prendre une avance de 6 points. Mais là, Spencer Dinwiddie, récemment remis d’une grave blessure, enchaîne deux trois points ultra clutchs pour revenir à hauteur des Pacers.

La prolongation commence très bien pour les hommes de Malcolm Brogdon mais la franchise de la capitale grâce à tour de rôle à Montrezl Harrell, Spencer Dinwiddie, Kyle Kuzma et à un stepback longue distance dont seul Davis Bertans a le secret, prend un avantage décisif de 4 points et les Pacers ne reverront plus jamais les Wizards. Un 3pts de Malcolm Brogdon à la dernière seconde ne changera rien.

On retiendra pour la franchise de l’Indiana la match exceptionnel du trio Brogdon-Sabonis-Turner avec à eux trois 96 points cumulés. Washington, sans Bradley Beal blessé, a pu compter sur un Spencer Dinwiddie des grands soirs et sur un Kyle Kuzma libéré de la pression angelino.

Les Wizards n’ont pas encore perdu cette saison et les Pacers n’ont pas encore goûté à la victoire.

Nathan Brillon

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball