Nous suivre sur

Basketball

Basket /NBA – L’intersaison du Jazz

Auteur d’une magnifique saison 2020-2021, terminant 1er de la conférence Ouest et même de la NBA, le Jazz affiche un bilan de 52 victoires et seulement 20 défaites.

C’était véritablement l’équipe surprise ! On connaissait le talent de ses stars et du bon niveau collectif en défense mais pas à ce point-là ! Le Jazz a littéralement changé de dimension la saison passée. Quin Snyder a su tirer le meilleur de toute son équipe en proposant un jeu collectif sans ballon permettant des tirs ouverts aux divers shooters de son effectif.

La révélation est véritablement celle de Jordan Clarkson, auteur d’une saison mémorable en tant que 6ème homme, il a su ramener à chaque match une nouvelle énergie en sortant du banc. Son scoring et le rythme qu’il impose au quotidien ont profité à cette équipe très prometteuse. Il a donc été récompensé à juste titre avec le trophée du meilleur sixième homme de l’année ! Rudy Gobert a réalisé l’une de ses meilleures saisons dans la ligue. Ceci lui a valu pour une troisième fois le titre du meilleur défenseur de l’exercice 2020-2021. Il progresse en attaque et améliore sa  réussite aux lancers francs. Sa persuasion fait changer les systèmes mis en place par ses adversaires. Il forme un véritable duo avec son acolyte Donovan Mitchell qui a su prouver cette saison qu’il était le véritable leader !

Ce dernier fut énormément critiqué l’année dernière. Malheureusement pour eux, la saison s’est terminée prématurément au second tour des playoffs face à une équipe des Clippers pourtant privée de son leader : Kawhi Leonard victime d’une blessure au genou. Tout portait à croire que le Jazz allait se qualifier pour le prochain tour. La cause est également le facteur blessure touchant dans un premier temps Mitchell puis Conley, ayant pourtant enfin trouvé sa place dans ce collectif !

Dans le sens des arrivées quelques bons coups réalisés par les dirigeants !

Tout d’abord, le manager Justin Zanik avait comme gros dossier cet été la prolongation de contrat pour son meneur de jeu : Mike Conley. C’est chose faite, mais ce n’est pas tout ! Il a réussi à attirer dans ses filets le très expérimenté Rudy Gay arrivant des Spurs. Ce dernier aura pour rôle d’apporter du scoring et un côté physique à cette équipe en sortie de banc. Poursuivons : Hassan Whiteside arrive également dans l’Utah. Au Heat pendant quelques années puis récemment chez les blazers et les Kings où il n’a jamais su s’imposer, son objectif sera de se relancer. Rien de mieux que jouer à l’entraînement avec l’un des meilleurs pivots de la ligue, Rudy Gobert. Nous finirons avec l’arrivée d’Eric Paschall ancien joueur des Warriors.

Les départs se font plus rares !

On note seulement deux départs celui de Georges Niang rejoignant Philadelphie ainsi que Derrick Favors en partance pour Oklahoma. Les questions du salary cap vont donc se poser dans l’avenir !

Les objectifs :

Concernant les objectifs du Jazz, ils sont clairs : confirmer son nouveau statut et aller encore plus loin en playoffs, avec l’intégralité de son effectif.

Le joueur à suivre :

Donovan Mitchell sera l’homme le plus en vue la saison prochaine. Il devra passer un nouveau cap et faire une saison avec des statistiques régulières tout en continuant à s’épanouir dans ce merveilleux effectif. Et pourquoi pas emmener son équipe jusqu’au titre ?

Joao Miart

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball