Nous suivre sur

Basketball

NBA Flash – Siakam porte Toronto, Philadelphie réalise un incroyable come-back à Indiana

Focus sur deux des matchs NBA de la nuit: Toronto recevait le Orlando tandis que Philadelphie se déplaçait sur le parquet d’Indiana. 

Siakam mène les Raptors à la victoire 

Auteur d’un début de saison mitigé, Pascal Siakam a été décisif cette nuit face au Magic. Auteur de 30 points et 10 rebonds (+3 passes, 3 interceptions) en 33 minutes, l’ailier des Raptors a mené les siens au succès. Aucun de ses coéquipiers n’a dépassé la barre des 12 points, mais Kyle Lowry a régalé avec ses 15 passes décisives.

Mené dès l’entame du match, Orlando n’a pas pu compter sur l’apport offensif habituel de Vucevic et Fournier, auteurs de 15 et 11 points, avec notamment un horrible pourcentage au shoot pour le français (16%, 2/12 au tir). Devant au score durant tout le match, Toronto s’impose donc sans forcer 115/102 et renoue avec la victoire après 3 défaites consécutives.

Après un bon début de saison, le Magic est clairement dans une période compliquée avec 2 victoires sur les 13 derniers matchs. Avec 8 victoires au compteur, Orlando voit ses concurrents aux playoffs passer devant au classement, à l’image de leur adversaire du soir, Toronto, qui compte le même nombre de victoire avec un match en moins.

Philadelphie revient de (très) loin à Indiana 

Le leader de la conférence Est a réalisé un incroyable come-back cette nuit. En déplacement chez l’un des outsiders de ce début de saison, les Sixers se sont largement imposés malgré l’absence de leur franchise player Joel Embiid (28 points / 11 rebonds de moyenne cette saison). Pourtant, les Pacers menaient de 20 points a 14 minutes de la fin du match.

En son absence, Tobias Harris a pris ses responsabilités avec 27 points et 8 rebonds en 30 minutes. Ben Simmons à lui aussi une ligne de stats bien remplie: 21 points (a 75%), 6 rebonds, 7 assists, 4 interceptions et 2 contres.

Malgré une très bonne première mi-temps, les Pacers, toujours privés de Caris LeVert, ont complètement explosé dans le dernier quart-temps. Alors qu’ils menaient de 20 points à 2 minutes de la fin du troisième quart-temps, (95/75), Indiana va encaisser un 7/0, et entame donc le dernier acte avec 13 points d’avances.

Mais grâce à Brogdon et Sabonis, 25 et 21 points, Indiana va reprendre le large 104/88 avant de craquer complètement. Les Sixers vont terminer par un incroyable run (6/31) pour conclure le match. Sans doute le plus gros come-back de ce début de saison.

Léo Saison 

A lire aussi:

NBA Flash – Les Nets tombent de haut, Minnesota renverse Cleveland

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball