Nous suivre sur

Autres sports

Vendée Globe – Charlie Dalin et Louis Burton, les rois du suspense

Selon le dernier pointage de ce 70ème jour de course, Charlie Dalin est toujours en tête du Vendée Globe 2021. Son dauphin Louis Burton est cependant loin d’avoir dit son dernier mot et il pointe seulement à 69 kilomètres du leader.

Ces dernières semaines ont été particulièrement animées par la lutte acharnée entre les concurrents concernant les premières places. On a pu assister à de nombreux changements de leaders, ce qui est plutôt exceptionnel à ce stade de la course.

Après le passage de l’équateur sans grandes difficultés, il y a quelques jours, les skippers ont du traverser une zone de convergence inter-tropicale appelée « Pot au noir ». Avec les faibles écarts séparant les différents bateaux à l’avant de la course, il est bien difficile de déterminer qui est sorti de la zone et par quel chemin il a trouvé la sortie.

Si au dernier pointage, Charlie Dalin naviguait toujours en tête du Vendée Globe, Louis Burton est finalement bien le premier à s’être extrait du « Pot au noir ». En laissant derrière lui deux masses nuageuses plutôt denses, le skipper du Bureau Vallée 2 a donc pu accélérer dans l’alizé de Nord-Est, suivi de peu par Dalin (Apivia) et Ruyant (LinkedOut). Seaexplorer et Maître CoQ IV y sont également parvenus en milieu de journée. 

Le « Pot au noir » franchi, les regards sont désormais tournés vers la dorsale de l’anticyclone des Açores. Avec un vent frappant les voiles par la droite, ils vont devoir se positionner dans l’Ouest de l’anticyclone pour effectuer une trajectoire en aile de mouette et ainsi aller chercher le flux de Sud-Ouest. L’avant de la flotte anticipera donc le système dépressionnaire arrivant de l’Amérique du Nord, qui devrait les accompagner jusqu’à l’arrivée.

Dans les prochains jours, les skippers vont devoir effectuer le choix important du compromis cap/vitesse. Entre accélérer en faisant une route plus longue dans l’Ouest ou serrer un peu plus le vent pour faire une route plus courte, en perdant de la vitesse, les stratégies choisies par chacun vont être déterminantes. Certaines se feront inévitablement en fonction l’état du bateau, qui a ce stade ne laisse pas ne laisse pas toujours le choix du meilleur compromis. L’objectif commun est de sortir en tête au niveau des Açores afin d’être dans des conditions idéales avant le sprint final.

Classement de ce lundi à 12h00 (heure française) :

1. Charlie Dalin (Apivia) à 2 897 milles de l’arrivée

2. Louis Burton (Bureau Vallée 2) à 43 milles du premier

3. Damien Seguin (Groupe Apicil) à 109 milles du premier

4. Thomas Ruyant (LinkedOut) à 110 milles du premier

5. Boris Herrmann (Seaexplorer-Yacht Club de Monaco) à 146 milles du premier

6. Yannick Bestaven (Maître Coq IV) à 148 milles du premier

7. Giancarlo Pedote (Prysmian Group) à 155 milles du premier

8. Benjamin Dutreux (OMIA-Water Family) à 183 milles du premier

9. Jean Le Cam (Yes we Cam !) à 230 milles du premier

10. Maxime Sorel (V And B Mayenne) à 535 milles du premier

Avec neuf hommes séparés par seulement 230milles, cette 9ème édition du Vendée Globe reste toujours incertaine à l’approche des Sables d’Olonne. Si Charlie Dalin et Louis Burton semblent avoir pris en peu d’avance, leurs poursuivants n’ont pas encore rendu leurs armes. Les prochains jours de navigation risques donc d’être déterminants.

Hermine LEFEBVRE

 

Voile/Trophée Jules Verne – Coup de frein pour Gitana à l’approche de l’équateur

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Autres sports