Nous suivre sur

Breaking News

Voile – Le vice président de la voile grec démissionne après la plainte d’abus sexuel d’une championne olympique

Aristeidis Adamopoulos a démissionné de ses fonctions de vice-président de la Fédération hellénique de voile (HSF) samedi, peu de temps après les allégations.

Sofia Bekatorou a déclaré que l’incident, qui n’était pas consenti, avait eu lieu avant les Jeux olympiques de Sydney de 2000 alors qu’elle avait 21 ans.

« J’ai dit non, j’ai répété que je ne voulais pas continuer et il a utilisé de faux discours doux et a dit que ce n’était rien », a déclaré Mme Bekatorou, selon CNN.

Il a dit qu’il arrêterait si je ne le voulais pas, mais il ne l’a pas fait, peu importe ce que je lui ai dit“, a-t-elle ajouté, disant que l’expérience la laissait “honteuse“.

Adamopoulous a nié tout acte répréhensible et a déclaré qu’il avait démissionné en raison de la “grande publicité négative” que les allégations auraient sur le Comité olympique hellénique.

La multimédaillée olympique a fait ces allégations lors d’un événement en ligne organisé cette semaine par le ministère grec des Sports et axé sur la protection des enfants dans le sport.

Bekatorou, 43 ans, a déclaré qu’elle avait gardé le silence pour pouvoir continuer à concourir et a choisi de s’exprimer maintenant afin que les jeunes athlètes soient encouragés à partager leurs propres expériences.

Après son allégation, le HSF a d’abord déclaré n’avoir reçu aucune plainte de sa part et a qualifié l’accusation d ‘”incident désagréable”, provoquant une réaction publique et politique.

Samedi, il a publié un communiqué supplémentaire indiquant qu’il avait demandé la démission de M. Adamopoulos pour “préserver le prestige de la Fédération” et faciliter la poursuite des enquêtes.

 

Cyriane Viala

A lire aussi :

Vendée Globe – Charlie Dalin et Louis Burton, les rois du suspense

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News