Nous suivre sur

Autres

F1 / États-Unis : La direction de la F1 incite les écuries à observer les pilotes américains

Alors que les sports automobiles américains commencent à prendre de plus en plus d’importance pour les téléspectateurs européens, le PDG de la Formule 1, Stefano Domenicali, demande aux 10 équipes de regarder un peu plus de l’autre côté de l’Atlantique pour récupérer des pilotes talentueux.

Récupérer des pilotes américains pour augmenter la popularité de la F1 et récupérer des parts de marché aux États-Unis, voilà la stratégie qu’a décider de mettre en place Stefano Domenicali. Des démonstrations “F1 Live” ont d’ailleurs été réalisées dans plusieurs grosses villes américaines comme Miami notamment. Cette ville d’ailleurs accueillera, en plus d’Austin, un autre Grand Prix des États-Unis dès la saison 2022.

“En ce qui concerne Miami et les pilotes américains, c’est important, et pour moi la réponse est très claire : c’est oui”, a indiqué Domenicali face à des analystes de Wall Street lorsqu’il lui a été demandé si la présence d’un pilote américain sur la grille de départ de Miami serait bénéfique pour la discipline. “Vous savez, nous travaillons avec les équipes de F1, en essayant de comprendre comment les pilotes américains pourraient attirer leur attention à court terme.”

“En étant très pragmatique et réaliste, je ne pense pas que cela viendra dans les deux ou trois prochaines années. Mais peut-être plus tard. Je sais qu’il y a des équipes qui observent d’autres bons pilotes qui, s’ils sont prêts, représenteront un grand coup de pouce avec les fans américains. Comme nous le savons, les visages et les pilotes participent à l’enthousiasme et à la passion. Les gens veulent voir ces gars-là rouler. Et donc, nous avons l’espoir que très, très bientôt nous aurons des pilotes américains dans le Championnat du monde de F1.”

Les pilotes américains ne sont d’ailleurs plus représentés dans la discipline reine des sports automobiles depuis la saison 2015 avec Alexander Rossi chez Marussia. Même s’ils ont connu des heures de gloire dans cette discipline grâce à Mario Andretti (ex-pilote Ferrari notamment), peu de pilotes américains ont réussi à se démarquer à l’instar de Scott Speed, ex-pilote d’essai chez Red Bull et qui n’a couru que deux saison chez Torro Rosso avant d’être remercié.

En 2016, le groupe américain Liberty Media a acheté tout le “Formula One Group” et ils n’ont jamais cessé d’importer et de développer au mieux la F1 outre-Atlantique. Ils ont d’ailleurs déjà réussi à accueillir une écurie américaine Haas, immense star en NASCAR. Malheureusement, les résultats ne sont pas au rendez-vous depuis deux années et encore plus cette saison, ce qui n’en fait pas une très bonne pub auprès du public ciblé.

Günter Steiner, directeur de l’écurie Haas a d’ailleurs déclaré “Avoir un pilote américain qui ne peut peut-être pas participer à un certain niveau n’est peut-être pas bon pour le sport. [Signer un pilote américain] serait une ambition, mais à l’heure actuelle, il n’y a personne de prêt pour la F1 aux Etats-Unis à mon avis”. Gene Haas, le patron et propriétaire a confirmé ses propos : “Si un pilote américain arrive avec un véritable potentiel, nous pourrons alors totalement considérer de le faire venir dans l’équipe. Pour le moment, il n’y a pas de pilotes de F1”.

La star locale de la Formule 1, Mario Andretti, avait quant à lui vanté tous les mérites de son protégé Colton Herta, pilote de l’équipe Andretti Autosport : “Honnêtement, je pense que le nombre de fans de F1 aux États-Unis est sous-estimé mais ils ont besoin d’être stimulés. La seule chose qui manque vraiment est [l’arrivée] d’un pilote américain. Je soutiens Colton à fond. [Aller en F1] a toujours été son objectif. Il est très calme et humble, il n’est pas agressif. J’y vois des qualités dignes de la Formule 1. Je suis vraiment fan de Colton, je suis toujours dans son stand pendant les courses. Il est calme et serein, j’adore ça. Il peut s’adapter à n’importe quelles conditions, ce qui est la clé. On entend souvent les gens se plaindre : ‘C’est trop glissant, il y a trop de vent’. Les conditions sont les mêmes pour tout le monde, trouve un moyen pour être rapide ! Et [Herta] y arrive à chaque fois, j’adore.”

Quand verra-t-on un nouveau pilote sous la bannière étoilée en Formule 1 ? Haas recrutera-t-elle un pilote comme Colton Herta dans son équipe si elle se sépare de l’un de ses deux rookies ? Cela leur permettrait-il de débloquer plus de fonds du côté des États-Unis et donc de pouvoir être plus performants ? Nous verrons cela dans les années à venir.

Cyprien Bontemps

Retrouvez-nous sur les Réseaux Sociaux :
Instagram : @sbm.meca
Facebook : @SBMMeca
Photo : @coltonherta

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Autres