Nous suivre sur

Autres sports

Basket/Betclic Elite – Le Portel commence enfin à bouillir

Pointant souvent dans les deux dernières places de la Betclic Elite synonymes de relégation en début de saison, le club du Pas-de-Calais est en train de réaliser une remontada au classement.

Le vent commence à tourner au Portel. Tout n’était pourtant pas gagné : des résultats très décevants ainsi que l’affaire Sheldon Mac faisaient la Une de l’actualité des portelois. La saison s’annonçait donc longue et pénible sur la côte. Après un très mauvais passage d’une victoire en 10 matchs, les Vikings ont gagné 4 de leurs 5 derniers matchs. Cela a commencé par une victoire surprenante à Strasbourg au bout du suspens (79-82). Une semaine plus tard, les portelois gagnent une rencontre importante face à un concurrent direct au maintien : Paris. Victoire 65-57. L’ESSM réussira la passe de trois face à la Chorale de Roanne, actuel dixième de Betclic Elite (70-65).

Le faux pas de ces cinq derniers matchs était une nouvelle fois contre la SIG de Strasbourg. Une défaite de quatre petits points malgré le fait que les portelois étaient très séduisants dans le jeu. Mais la faute est à la réussite aux lancers-francs : 7/18 soit 38,9%.

On aurait pu penser que c’était la fin d’une série pour Le Portel, mais non… Ce dimanche, l’ESSM s’est imposé dans son Chaudron face au leader, Boulogne-Levallois. Les désormais joueurs d’Eric Girard (suite au licenciement de Serge Crèvecoeur au debut de l’année) ont livré une prestation offensive impressionnante avec 91 points. A égalité (80-80) à 2 minutes 40 du buzzer final, Le Portel s’est transformé défensivement grâce à une énorme combativité pour aller conclure des points en contre-attaque. Score final : 91-82. Benoît Mangin aura été exceptionnel avec un double-double (24pts, 11pds).

Les portelois sont donc 14èmes de Betclic Elite mais ont le même bilan que les premiers relégables, Châlons-Reims. L’ESSM a refait son énorme retard du début de saison mais tout n’est pas encore décidé. La fin de saison risque d’être rude entre les équipes qui se battent pour le maintien.

Classement actuel

Nathan Brillon

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Basket

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Autres sports