Nous suivre sur

Autres Basket

Basket/Euro 2022 Qualifications – La France dominée de bout en bout

La France termine ses matchs qualificatifs comme elle les a démarré, par une défaite.

Les enjeux de la rencontre n’étaient pas énormes mais quand même… Les Bleus ont validé leur ticket pour l’Euro 2022 samedi soir face au Monténégro, et jouaient hier (lundi), pour la première place du groupe (N’ayant aucune incidence sur la compétition à venir).

Mal rentrée dans la partie, l’équipe de France a fait la course derrière pour son dernier match. Un premier écart de 10pts était déjà à déplorer après seulement 6′ (7-17). La différence d’engagement entre les deux équipes s’est faite cruellement ressentir. Néanmoins, malgré une prestation moyenne, les Bleus sont parvenus à conserver la première place du groupe C en gardant le point average (+23 à l’aller).

La Grande-Bretagne a donné le ton d’entrée de jeu. Elle a pris le dessus sur son adversaire en gagnant son 1vs1, mettant à mal la défense française. À la mi-temps, les britanniques avaient déjà inscrit 52points, et O.Soko était déjà bien en forme !

Par la suite, les français ont tenté de sonner la “révolte”, revenant à -11, mais jamais mieux. Ils ont durci leur jeu un temps, puis ont vite été frustrés de ne pas parvenir à stopper la machine anglaise. Les britanniques ont semblé maitriser leur partie d’une main de maître, empêchant les français de jouer à l’intérieur. Un choix qui s’est avéré payant, puisque les Bleus n’ont pas semblé trouver la solution et perdu beaucoup de ballons (17).

L.Nelson puis le duo M.Hesson(23pts en 24min)/O.Soko(27pts pour 28 éval), ont porté leur équipe et permis aux leurs, de ne jamais avoir à s’inquiéter lorsque ceci aurait pu l’être. La remontada n’a pas pu être possible une seconde fois, ce lundi, pour les français qui n’ont mené que durant 15sec.

L’équipe de France s’incline donc, logiquement au vu de la physionomie du match, de 21points (73-94). À la fin de la rencontre, l’entraineur des Bleus, V.Collet n’a pas caché sa déception et a regretté le visage montré, qui n’etait pas celui attendu.

Heureusement, tout ceci est sans conséquences et les Bleus sont à présent tournés vers Tokyo.

Léa DUVAUCHELLE

À lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Autres Basket