Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Nous suivre sur

Basketball

Basket/Eurocup – Boulogne-Levallois réussit la passe de 5

Après leur première défaite concédée en Jeep Élite, les métropolitans veulent tenter la passe de 5 ce soir, en Eurocoupe.

Après leur première défaite concédée en Jeep Élite, les métropolitans veulent tenter la passe de 5 ce soir, en Eurocoupe. 

Levallois fait une bonne entrée tandis qu’Ulm peine à rentrer dans son match 

Les 1ers points du match sont signés B.Pinault qui s’illustre de très belle manière dès les premiers instants. Il enchaîne sur une interception puis conclut en contre-attaque.

Les métropolitans défendent haut mais commettent une faute qui donne deux lancers-francs.

Côté allemand, il n’y a pas réellement de jeu collectif seulement des actions individuelles.

Une grosse défense tout terrain pour les METS leur permet de gagner un ballon pour les premiers points d’A.Marei, bien servi par D.Michineau.

ULM est à la peine en attaque tandis que B.Pinault continue sa démonstration à 3pts.

La nouvelle balle perdue pour ULM force le coach visiteur à prendre un temps mort 11-2, 4′.

D.Michineau force son tir et perd le ballon ; ULM trouve la cible à 3pts pour la première fois de la rencontre.

Le temps mort a mis un coup d’arrêt au bon début de match des METS qui perdent un ballon de plus et envoie ULM sur la ligne des lancers-francs pour un 2/2.

A.Marei continue sur la lancée de son match en JEEP ÉLITE, et s’impose dans la peinture.

D.Osetkowski écope de sa 2ème faute sur faute offensive, puis A.Marei à son tour est sanctionné d’une offensive.

Les METS servent V.Chikoko en contre-attaque qui provoque la faute de I.Wilkins. Il se contentera de convertir 1 lancer sur 2.

A.Obst, costaud, file au panier. V.Chikoko quant à lui, a le droit aussi à sa faute offensive.

J.Petrucelli marque 5pts de suite et créé de la frustration chez le coach, J.Zdovc, qui prend un temps-mort, 14-14 8′.

ULM défend mieux et rend les tirs pour Levallois difficiles. Une attaque laborieuse donne néanmoins deux lancers-francs pour L.Konaté, impeccable sur la ligne.

En fin de quart temps, B.Brown envoie I.Wilkins sur la ligne des lancers francs après avoir fait faute sur le rebond.

Malgré le score paritaire à la fin du 1er quart temps, 16-16, les métropolitans se sont relâchés après 5minutes dans ce début de match. Rencontre qui avait pourtant bien commencé pour les franciliens qui sont, malheureusement, déjà à 6 balles perdues.

Levallois retourne dans ses travers

Ce début de deuxième acte voit les premiers points de l’année pour le néo-parisien, M.Halilovic.

A.Obst prend de vitesse M.Roos qui score à 3pts et dans le même temps, les METS perdent leur 8ème ballon après 3sec dans la raquette.

I.Wilkins sanctionne sur pick and roll et va chercher le 2+1.

A.Brown montre la voie à 3pts et son intérieur, A.Marei, intercepte un ballon par la suite. Comme pour se récompenser, A.Marei travaille à l’intérieur pour marquer.

Néanmoins, les franciliens sont de nouveau sanctionnés après leur défense sur pick and roll par un 3pts, 23-25, 15′.

A.Marei a de belles mains qui lui permettent de finir avec beaucoup de toucher et B.Pinault, à peine de retour sur le terrain, confirme qu’il faut compter sur lui ce soir. Le coach d’Ulm décide de prendre un temps-mort.

Les METS récupèrent un ballon qui envoie D.Michineau sur la ligne des lancers-francs, après avoir provoqué une faute.

Suite à deux grosses sorties lors des derniers matchs, M.Roos n’est pas en réussite offensivement ce soir, mais se bat défensivement et monte au contre.

D.Michineau tente sa chance à 3 pts et retrouve de la confiance après cette réussite.

T.Caupain prend le dessus en 1 vs 1, T.Landers marque à 3pts puis trouve A.Holman seul sous le cercle.

Une belle dynamique d’ULM met en colère J.Zdovc qui rappelle ses joueurs à l’ordre. Temps mort 18′.

A.Marei offre un cadeau après sa faute sur I.Wilkins, 2/2 pour lui. ULM est repassé devant 32-34, puis 32-36 après une défense laxiste.

L’équipe allemande repousse les METS loin du cercle qui ne trouvent pas la solution.

Sur l’ultime possession, Obst creuse même un peu plus l’écart suite à son tir au buzzer.

Levallois a de nouveau pêché sur cette fin de quart temps et retourne aux vestiaires avec 7 points de retard, 32-39.

Levallois grappille son retard

Le retour de pause est compliqué avec une attaque très statique des parisiens. Heureusement, A.Marei s’occupe du cas D.Ostekowski, tandis que B.Brown provoque la faute pour aller sur la ligne, 2/2.

C’est toujours le même A.Marei qui s’impose au rebond défensif et qui prend le dessus dans la peinture. T.Ginat prendra exemple l’action d’après.

D.Osetkowski n’est toujours pas en réussite, bien muselé par A.Marei.

Il trouve finalement quelque chose à se mettre sous la dent, après une faute provoquée et 2/2 aux lancers francs.

T.Ginat, en maitrise sur sa main droite, poursuit sur sa bonne dynamique et donne des idées à B.Brown. Il intercepte un nouveau ballon et permet aux siens de revenir à 42-42.

A.Marei réclame une faute qu’il n’obtient pas. Énervé il claque un gros dunk rageur par la suite. Après ce très bon passage des métropolitans, les franciliens sont repassés devant 44-42, 25′.

P.Heckmann marque face à T.Ginat pour redonner des couleurs à l’attaque allemande ; Les parisiens se gênent au rebond offensif et ULM en profite pour reprendre le lead.

En échec à 3pts, B.Brown déjoue et M.Roos, en retard au rebond offensif, fait faute. Seulement les METS sont dans la pénalité, deux lancers-francs aux visiteurs… +2.

B.Pinault, en toute fin de possession à 3pts, vient sauver le manque de fluidité de l’attaque locale tandis que le meneur d’Ulm prend ses responsabilités de l’autre côté. Pas de quoi impressionner B.Pinault qui récidive en catch and shoot mais à 2pts.

La dernière tentative d’A.brown échouera au buzzer mais les locaux sont plus que jamais dans la partie et sont revenus à un petit point. Fin du 3ème quart temps, 49-50.

En difficulté, Ulm craque sous l’agressivité locale 

Quel contre de M.Roos pour donner le ton de ce dernier quart temps! S’en suit une superbe passe de D.Michineau pour A.Brown qui s’est fait oublié sous le cercle puis un ballon durement récupéré après bataille. Mais derrière M.Roos est toujours fâché avec son adresse.

T.Caupain, lui, ne manque pas la cible. Irrité? M.Roos peut souffler et reprendre confiance après sa tentative réussie à 3pts.

A.Marei, sur un move old school, monte au cercle et c’est au tour d’A.Brown de se charger du contre.

Ulm subit l’agressivité défensive proposée par Boulogne-levallois et perd un ballon sur remise en jeu après 5secondes.

B.Pinault on fiiiire signe son 4ème 3pts. Son surplus de confiance lui permet derrière d’intercepter le ballon et de mettre en valeur son coéquipier A.Brown à 3pts.

Les METS sont sur un nuage et mènent, à présent de 10pts, 62-52 35′.

Le coach visiteur tente de stopper l’hémorragie en prenant un temps mort.

Heckmann refroidit les parisiens avec un trois pts en sortie de temps-mort et M.Roos tente la réponse .. en vain.

Après un tir manqué de B.Pinault à 3pts, A.Marei en vaillant soldat se bat au rebond et provoque une faute anti-sportive de I.Wilkins. 2/2 et les locaux ont de nouveau la possession.

Après une gamelle au tir, les métropolitains encaissent un panier qui fait mal. ULM est revenu à deux possessions, 64-58.

J.Zdovc prend un temps-mort pour remobiliser ses troupes, 37′.

La main chaude, B.Pinault déclenche à 3pts mais T.Landers vient alimenter le score pour Ulm juste derrière.

Levallois s’en sort in-extrémis sur la possession, B.Brown est sur la ligne des lancers-francs. 2/2.

A deux doigts du contre, T.Landers obtient finalement une faute mais ne convertit pas ses lancers.

A 57″ de la fin, les METS mènent de 9pts, 69-60.

Ulm provoque une faute et passe ses deux lancers pour garder espoir mais A.Brown à 3pts vient calmer les joueurs allemands.

Un tir mi-distance et un dernier lancer franc ne changeront rien au résultat.

Boulogne-Levallois réussit la passe de 5 ce soir à domicile en s’imposant contre Ulm 72-65.

Les franciliens ont rectifié le tir en 2ème mi-temps.

Ils terminent la rencontre avec 15 balles perdues (on rappelle que les métropolitans en avaient perdu 10 à la mi-temps soit seulement 5 en 2ème période) ; 10 interceptions et une domination au rebond (34 prises à 28).

Les joueurs de Boulogne-levallois ont fait les efforts défensifs pour s’imposer ce soir en encaissant seulement 26pts en deuxième mi-temps.

Chez les METS, B.Pinault termine avec 21pts à 73%(!) de réussite aux tirs et 27 éval ; A.Marei a été, quant à lui, une nouvelle fois très solide (16points à 7/13 , 10 rebonds, 20 éval).

Per Guenther (13points, 12éval) et I.Wilkins (11pts dont 7/7 aux lancers-francs, 6 fautes provoquées, 15 éval) sont les seuls joueurs allemands à passer la barre des 10points et n’auront rien pu faire.

Léa DUVAUCHELLE

À lire aussi :

Basket/Euroleague – ASVEL vs Olympiakos reporté

 

 

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball