Nous suivre sur

Basketball

Basket/Eurocup – Monaco, à un match de la finale.

Les monégasques reçoivent, ce mardi soir, les espagnols de Gran Canaria pour le match 1 de la demi-finale d’Eurocup.

” Ils ont volé notre âme”, “Il va falloir changer d’attitude”

La tension est palpable pour ce qui est la première demi-finale dans cette compétition de l’AS Monaco. Elle se ressent lors des premières minutes de la rencontre et laisse présager un gros match jusqu’au bout. A.Albicy, au buzzer, permet même aux siens de virer en tête à la fin du premier acte, 20-21.

Les locaux repartent tambours battants et réalisent une grosse entame dans ce deuxième quart-temps. C’est en véritable rouleau compresseur que se transforment les joueurs de Z.Mitrovic avec, en tête de file, le meilleur intercepteur de la compétition : W.Yeguete.

M.Costello, meilleur contreur, tente de répondre. Les visiteurs semblent faire un semblant d’efforts pour rester au contact, mais M.Lessort venge son coéquipier (W.Yeguete) en contrant la tentative de M.Costello.

La défense monégasque étouffe ses adversaires et les met hors de rythme. Ils enchainent bonnes défenses et contre-attaques, les hommes du Rocher font le job et nous régalent. Gran Canaria a la tête sous l’eau, à l’image de leur dernière tentative échouée.

C’est une première période presque irréprochable pour la 1ère demie-finale de leur histoire. Ils virent ainsi en tête après 20min, 44-26.

Le coach, P.Fisac, semble d’ailleurs remonté à la mi-temps : ” Ils ont volé notre âme”, “Il va falloir changer d’attitude”.

Le Boomerang

Gran canaria a entendu les consignes de leur coach et montre un autre visage. En 1’30, les visiteurs changent la dynamique et provoquent la colère de Z.Mitrovic qui demande un temps-mort. Gran Cana retrouve du rythme sous l’impulsion de l’inarrêtable, M.Costello.

Un nouveau ballon perdu et une faute pour stopper la contre-attaque … après 5minutes, les monégasques n’ont toujours pas marqué le moindre panier. La défense n’est plus au rendez-vous, et les locaux laissent beaucoup d’espaces aux joueurs de Gran Canaria. Suite à deux lancers-francs réussis, T.Dimsa permet même aux visiteurs de repasser sous la barre symbolique des 10points d’écart.

Les coéquipiers de Dee Bost paniquent, donnent des ballons aux adversaires et tout devient catastrophique. C’est un véritable boomerang (15-1) que prend en plein visage Monaco (45-41).

Néanmoins, les locaux reprennent un peu d’air suite à un tir derrière l’arc d’A.N’doye et deux lancers-francs de M.Knight. Ce dernier se bat au rebond quelques instants plus tard, et Monaco reprend 11 points d’avance. Un dernier tir lointain de T.Dimsa promet une fin de match palpitante avec un écart réduit à 8 points (54-46).

Les joueurs de Gran Canaria semblent usés par leur 3ème quart-temps dans ce début de dernier acte. L’âme défensive de Monaco reprend le pas sur l’attaque espagnole. Les visiteurs souffrent de tous les efforts déployés pour revenir dans le 3ème quart-temps et, sur un tir extérieur de M.Knight, les locaux reprennent 13pts.

Même si Gran Canaria tombe rapidement dans la pénalité, ils parviennent à trouver les ressources pour revenir à 7 points. A.J Slaughter, jusqu’alors discret, provoque la 5ème faute de R.Gray (25points, record en compétition) à 1’58 du terme. Les locaux ne se laissent pas abattre, à l’image de Dee Bost (victime d’une anti-sportive non sifflée), qui envoie A.N’doye en contre-attaque, +10 (75-65) à 1’21 du coup de sifflet final.

Toutefois, Gran Canaria n’abdique pas. Sur une très belle séquence espagnole et grâce au AJ Slaughter jusqu’alors “discret”, les visiteurs recollent à 4 petits points avec 53″ à jouer : TEMPS-MORT.

J.J O’Brien se manque mais M.Lessort, fait parler sa puissance. D’abord grâce à son rebond offensif puis en provoquant un 2+1. Malheureusement, il rate le lancer bonus et M.Costello punit à 3pts (77-74). S’en suit un concours de lancers-francs, A.Albicy en laisse échapper un alors que Dee Bost et D.Inglis ne tremblent pas. AJ. Slaughter bénéficie à son tour d’une faute, mais à 3pts. Il réalise un 2/3 et c’est au tour de M.Lessort d’obtenir une faute sur le rebond défensif. Ce dernier s’occupe de plier le match et Monaco sort vainqueur de ce match 1, à domicile.

L’AS Monaco s’est fait peur mais démarre cette demi-finale de la meilleure des manières. Il leur faudra confirmer ce vendredi, en Espagne, pour atteindre la finale de la compétition.

R.Gray sort du lot pour l’AS Monaco avec ses 25 points ( à 8/11 aux tirs) tandis qu’en face, M.Costello a fait très mal (22pts, 7 rebonds, 4 contres).

Léa DUVAUCHELLE

À lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball