Nous suivre sur

Basketball

Basket / Jeep Elite – La SIG peut encore rêver de la 3ème place

Choc de haut de tableau au programme ce soir avec le duel entre Monaco (3ème) et Strasbourg (4ème). On notera les nombreuses absences des deux côtés et en particulier du côté monégasque.

Les défenses sont en place sur ce début de match (2-2). La fatigue se fait ressentir des deux côtés ! Le match se dequente et les strasbourgeois font preuve d’une belle adresse (4-10 après 4 minutes de jeu). La défense monégasque monte d’un cran et trouve à ce titre des paniers faciles (9-12 au bout de 7 minutes). Kris Richard fait une très belle entame de match avec déjà 8 points au compteur (9-15). Superbe alley-oop entre Jayson Tchicambourd et Ishmail Wainright qui fait grimper l’écart à +8 pour la SIG (9-17 après 8 minutes). Ça va mieux pour Monaco qui passe un 7-0 à la SIG (16-17). Après 10 minutes, Strasbourg a repris un petit avantage et mène 18 à 21.

La SIG manque d’adresse sur ce début de second quart-temps et Monaco passe devant par Damien Inglis (22-21). JB Maille a déjà perdu 3 ballons et est remplacé par Jaromir Bohacik. Monaco fait preuve d’une belle agressivité qui est récompensée (25-23 au bout de 13 minutes). Kris Richard répond à Boukhary Cissoko dans un match où les paniers commencent à s’enchainer (28-28). La Roca Team domine les débats des deux côtés (33-30 au bout de 15 minutes). Yohan Choupas signe un deuxième triple d’affilée (36-32) ! La SIG va mieux et égalise au score (36-36 après 18 minutes). Strasbourg passe même devant (36-39). À la pause, la SIG mène 38 à 42 en principauté.

Strasbourg maitrise son sujet

Ike Udanoh fait parler ses qualités d’intercepteur pour entamer sa deuxième période (38-44). Déjà 4 ballons perdus en 1 minute et 30 secondes pour Monaco, et la SIG en profite pour prendre 10 points d’avance (38-48). Les joueurs de Zvezdan Mitrovic reprennent des couleurs notamment grâce à Rasid Mahalbasic (42-48 au bout de 23 minutes). Superbe réaction alsacienne par Jaromir Bohacik et Ike Udanoh (42-53). L’écart se stabilise autour des 10 unités d’avance pour Strasbourg (45-55 après 25 minutes). Rudy Demahis-Ballou se montre précis de loin mais l’écart ne change pas (50-60). Les deux équipes fatiguent un peu mais la SIG conserve son avance (52-62 au bout de 29 minutes). Après 30 minutes, Strasbourg mène 54 à 62.

Le début de ce dernier quart-temps est plutôt brouillon ! Le jeune Kevin Keliki signe un bel and-one (57-62). Jordan Ratton répond à Bonzie Colson et l’écart diminue (60-64 au bout de 33 minutes) ! Emmené par Bonzie Colson, le club alsacien refait un petit run pour conserver son avance (60-70). Les monégasques n’y arrivent plus offensivement (60-72 à 5 minutes de la fin) et Zvezdan Mitrovic prend temps morts. Jaromir Bohacik marque son 13ème point alors que Rudy Demahis-Ballou score un gros triple (65-75). L’écart ne cesse de grimper pour Strasbourg face à des monégasques en difficultés (65-81 à 3 minutes de la fin). Monaco reprend quelques couleurs grâce à ses cadres, Damien Inglis et Abdoulaye N’doye (69-81). Le match finit en roue libre avec quelques erreurs d’inattention des deux côtés (71-83 à 1 minute de la fin).

La SIG s’impose finalement sur le score de 72 à 85 et reprend ainsi le goal average. En cas de défaite de Monaco face à l’ASVEL vendredi, Strasbourg finira 3ème de la saison régulière. Les 25 ballons perdus monégasques ont fait mal. Ike Udanoh et Ishmail Wainright finissent meilleur marqueur avec 17 points chacun. Damien Inglis a marqué 13 points côté monégasque.

Robin Meister

À lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball