Nous suivre sur

Basketball

Basket/Jeep Élite – Les METS mettent fin à la série de l’ASVEL

72h après le derby des Hauts-de-Seine (défaite 73-65), les métropolitans accueillaient l’ASVEL. Une rencontre qui signait le retour du public à Marcel-Cerdan pour les locaux.

Retour gagnant, les METS se sont imposés avec la manière 106-87 contre les protégés du président T.Parker. Invaincu depuis fin avril (12 victoires consécutives), Lyon-Villeurbanne venait tout juste de reprendre la première place de Jeep Élite, suite au faux pas de la JDA Dijon et de l’AS Monaco 48h plus tôt. Les joueurs de T.J. Parker sont littéralement passés à côté, et manquent l’occasion de garder leur première place.

Les métropolitans on fire !

Avant la rencontre, les locaux étaient pourtant loins d’être favoris. En effet, les joueurs de J.Zdovc sortaient de 5 défaites sur les 6 derniers matches. Toutefois, les franciliens ont sorti une prestation nette et sans bavure, en dominant de bout en bout.

Dès l’entame, A.Brown (19points à 7/8 aux tirs, 3 rebonds) &co ont marché sur les villeurbannais (11-2, 4′). Grâce à son gros roster, les rhodaniens sont rapidement revenus à hauteur des locaux (17-15), mais la formation des Hauts-de-Seine n’a pas craqué. Au contraire, elle a fait preuve d’agressivité, tant offensivement que défensivement, et a eu une très belle adresse extérieure (12 sur 22 à 3points), leur permettant de s’installer confortablement dans la rencontre.

Bien en place défensivement, B.Brown (18 points à 5/8 aux tirs, 4 passes et 3 interceptions, 21 éval) et son équipe étaient bien en rythme (en atteste le poster dunk monstrueux d’A.Goodwin), à tel point de mener de 20 points à la pause (56-36) face au leader de Jeep Élite.

À la pause les Franciliens avaient déjà creusé l’écart par un collectif bien huilé : D.Michineau (10 points, 3 passes), B.Brown (18 points dont 3/4 à 3 points, 3 interceptions, 4 passes), A.Brown (19 points, 7/8 aux tirs, 3 passes) et A.Goodwin (16 points, 3 rebonds). Une prestation qui a fait au public (800 spectateurs).

C’est d’ailleurs ce que regrettait le technicien villeurbannais, TJ Parker “Encaisser 56 points à la mi-temps, ce n’est pas dans notre ADN”.

Épuisés, les villeurbannais craquent !

Au retour de pause, les villeurbannais n’ont jamais semblé en mesure d’inquiéter les locaux. En manque de rythme, T.Heurtel &co, privés de Guerschon Yabusele (en grande forme ces derniers mois), ont peiné à revenir. Malgré les efforts de N.Cole (20 points) et A.Noua (13 points) pour sauver le navire, l’ASVEL n’est jamais parvenu à réduire l’écart pour passer sous la barre symbolique des 10 points. Dès que les visiteurs se rapprochaient, les METS en remettaient une couche.

Le collectif francilien a été exceptionnel ce samedi soir, avec 7 joueurs à 9 points et plus. Cela se ressent à l’évaluation collective finale (118-80), avec notamment une adresse insolente (63% de réussite aux tirs dont 54% à 3points). En face, seul N.Cole a semblé surnager dans la rencontre avec ses 20 points, 3 passes, 5 fautes provoquées.

Cette lourde défaite marque donc un coup d’arrêt à la série en cours de 12 victoires consécutives pour les villeurbannais, qui subissent ainsi leur septième défaite de la saison en Jeep ÉLITE.

Il leur faudra rapidement réagir, dès mercredi, face aux nanterriens pour tenter d’accrocher la première place. À noter que la saison régulière se terminera par 4 rencontres à l’extérieur pour l’ASVEL.

Pour les métropolitans, un déplacement en Alsace les attend face à la SIG Strasbourg. Match important, puisqu’ils leur restent encore une petite chance de rallier le top 4, et ainsi avoir l’avantage du terrain pour les quarts de finale de playoffs (qui se jouent sur un match unique).

Léa Duvauchelle

À lire aussi ;

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball