Nous suivre sur

Basketball

Basket / Jeep Élite – Miralem Halilovic out pour au moins 3 mois

Dans la défaite face à la Chorale de Roanne (80-67), Boulogne-Levallois perd M.Halilovic suite à un méchant coup de poing.

Dans la défaite face à la Chorale de Roanne (80-67), Boulogne-Levallois perd M.Halilovic suite à un méchant coup de poing.

L’incident est parvenu au cours de la rencontre opposant les métropolitans 92 à la chorale de Roanne. Ce samedi 30 janvier, les joueurs de la chorale de Roanne recevaient les métropolitans 92 à la halle vacheresse.

Alors que l’on entrait dans les derniers instants du 3ème quart-temps, Boubacar Touré (joueur de la chorale de Roanne) a assené un violent coup de poing à Miralem Halilovic à la mâchoire.

N.Sako, M.Roos et L.Konaté, sur le banc au moment des faits, sont sortis afin de calmer la situation. Néanmoins, comme le stipule le règlement, ceci est interdit. Ils ont ainsi été expulsés à leur tour du match.

Comme l’indique le club au cours d’un communiqué, le joueur souffre d’une “fracture déplacée de la mâchoire” et le joueur “subira dans les prochains jours une réduction chirurgicale ainsi qu’une ostéosynthèse.” 

Cette opération devrait le tenir éloigné des parquets au minimum 3 mois et le contraindra probablement à une absence jusque la fin de saison.

Boubacar Touré a écrit un message d’excuses sur ses réseaux sociaux :

“”Après avoir reçu de nombreux coups bas de la part de mon adversaire, j’ai sur-réagi en retour. C’est dommage que certains joueurs réalisent des actions anti-sportives mais cela ne doit pas justifier mon comportement. Ce n’était pas un bon exemple pour les jeunes fans regardant LNB TV. Je m’excuse auprès de (Miralem) Halilovic, ses coéquipiers et mes coéquipiers.”

En conférence de presse d’après-match, l’entraîneur JD Choulet s’est également exprimé :

“Ce n’est pas une bonne réaction. Il faut voir ce qu’il s’est passé avant aussi mais ce n’est pas une bonne réaction. Il n’a pas à réagir comme ça. C’est un jeune joueur, un rookie, il a pété un plomb et ce n’est pas quelque chose qu’on peut accepter comme ça. Maintenant je pense que s’il n’y avait rien eu, il n’aurait rien fait non plus. […] On fait des conneries, on les paye… On fait avec.”

Le joueur passera en commission de discipline afin de connaître “son sort”.

C’est un coup dur tant pour les METS que pour le joueur bosnien, lui qui ne vit pas une saison des plus faciles (blessure en début de saison).

Léa Duvauchelle

À lire aussi :

Basketball / Jeep Elite – Flash du samedi 30 janvier

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball