Nous suivre sur

Basketball

Basket / Jeep Elite – Une finale Dijon contre Villeurbanne

Les demi-finales de Jeep Elite, qui avaient lieu hier au Kindarena de Rouen, ont rendu leur verdict.

Dijon sans trembler

Pour la première demi-finale, la JDA Dijon défiait l’AS Monaco.

Les hommes de Laurent Legname ont démarré très fort le match menant rapidement de 15 unités (19-4).

Avec un secteur intérieur décimé (absence de Lessort, Faye et Yeguete), les monégasques ne tiennent pas le rythme face aux dijonnais qui mènent 29 à 14.

Les joueurs monégasques commencent à trouver un peu de rythme et reviennent au score pour avoir 7 points de retard à la pause (42-35).

Les coéquipiers de Hans Vanwijn (16 points et 10 rebonds) remettent un petit coup d’accélérateur pour reprendre plus de 10 points d’avance.

Après 30 minutes, la JDA est bien placée pour décrocher la victoire (61-50).

Dee Bost (15 points) et ses partenaires sont encore dans le coup. Ils reviennent petit à petit jusqu’à avoir seulement 3 points de retard (64-61).

On se dit alors que la Roca Team peut réaliser le hold-up mais Dijon maitrise complètement sa fin de match pour finalement s’imposer 79 à 68.

Axel Julien (22 points) a guidé ses coéquipiers vers la finale !

L’ASVEL ne laisse aucune chance à la SIG

Pour la deuxième demi-finale, l’ASVEL affronte la SIG.

Après un début de match bien équilibré (10-10), les Strasbourgeois (8 ballons perdus en 10 minutes) ne trouvent plus de solution face à la grosse défense de Villeurbanne.

Après 10 minutes, l’ASVEL prend une belle avance et mène 21 à 12.

Les SIGmen, sans adresse, continuent d’être en difficulté et l’écart commence à se creuser face aux hommes de TJ Parker, parfaitement en place (28-14).

Strasbourg trouve quelques paniers sur la fin de quart-temps mais les rhodaniens mènent 43 à 31 à la pause en maitrisant leur sujet.

Après la pause, les coéquipiers du revenant Brandon Jefferson, reviennent avec d’autres intentions ce qui leur permet de revenir au score (53-47).

L’ASVEL ressert sa défense et insiste là où ça fait mal, en attaque, pour repartir de l’avant et reprendre 16 points d’avance au bout de 30 minutes (65-49).

Tout va bien pour les partenaires d’un très bon Antoine Diot (16 points et 7 passes décisives) qui font le spectacle et prennent jusqu’à 27 points d’avance (83-56).

Les Villeurbannais finissent le match en roue libre pour s’imposer 83 à 67 face à des Strasbourgeois qui n’ont pas trouvé les solutions ce soir.

Bonzie Colson (13 points) a été muselé par David Lighty (13 points).

Ismael Bako a sorti un énorme match (18 points et 12 rebonds).

La JDA Dijon et l’ASVEL s’affronteront ce samedi en finale.

Robin Meister

À lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball