Nous suivre sur

Basketball

Basket/NBA – Dallas efface des Suns inoffensifs

Toujours sans le cadre Chris Paul dans l’effectif, les Phoenix Suns s’inclinent largement sur la terre texane du prodige slovène, Luka Doncic. De quoi avoir certains souvenirs quant aux derniers playoffs tendus entre ces deux équipes.

Dallas Mavericks : Luka Doncic – Spencer Dinwiddie – Tim Hardaway Jr – Dorian Finney-Smith – Dwight Powell

Phoenix Suns : Cameron Payne – Devin Booker – Mikal Bridges – Ish Wainright – DeAndre Ayton

Ce début de partie est équilibré avec des échecs de chaque côté mais c’est à longue distance que chaque équipe se force à shooter. C’est aussi à longue distance qu’Ish Wainright vient remettre son équipe à hauteur après cinq minutes de jeu (11-11). Un premier quart temps qui est finalement rempli d’intensité et d’adresse de la part de Dallas à l’image de Josh Green qui, en sortie de temps mort, intercepte la balle de Landry Shamet et conclut au dunk. Il compile 10 points 100% au shoot pour l’instant. C’est un réel démarrage en trombe pour les Texans qui, comparé à leurs adversaires du soir, sont complètement rentrés dans le match. Sur les six dernières minutes, c’est un “run” de 22 à 4 en faveur des Mavs qui achève ce premier quart temps. Dallas mène alors 33 à 15 sur le parquet de l’American Airlines Center.

Dès l’entame du deuxième quart temps, c’est Christian Wood le sixième homme des Mavs, qui mène la danse en l’absence du meneur slovène avec trois paniers d’affilé. Les Suns n’y arrivent toujours pas en attaque : Devin Booker reste à zéro point, 0/7 au shoot. Pour l’instant seul Mikal Bridges marque un trois points et limite la casse (41-23). Après un nouveau layup de Josh Green qui permet à Dallas de mener 48-27, Monty William se voit obligé de prendre un temps mort au milieu de ce second quart temps car ses joueurs ne réussissent rien. Enfin les premiers points de Booker a trois points mais Luka “Magic” lui répond sur la possession suivante (51-33). Le Slovène est inarrêtable et enchaine avec un back to back à longue distance. La purge continue avec Tim Hardaway Jr qui est trouvé par deux fois dans le coin : une fois par Doncic l’autre par Green. Laissé seul, le fils de la légende du Miami Heat ne tremble pas. Seul DeAndre Ayton montre un semblant de résistance côté Suns avec 14 points et la dominance dans la raquette. Doncic fini fort avec un énorme trois points a quatre secondes de la fin de cette première période. Dallas est très logiquement devant et de loin ce qui fait ressortir des souvenirs d’un certain match 7 des derniers play-offs (67-41).

Au retour des vestiaires, Dinwiddie enchaîne à longue distance mais se voit refuser l’accès dans la raquette à plusieurs reprises par Ayton. Les Suns reviennent avec un petit “run” de 14-6 (76-60). Grosse frayeur d’un côté et de l’autre avec Maxi Kleber qui atterrit sur Doncic en essayant de contrer Bridges. L’Allemand met au passage un coup sous l’œil droit de son compère européen. Sur l’action suivante, Booker marche malencontreusement sur le pied de Green et se tord la cheville. Il reste au sol avant de finalement se relever et rassurer les fans du club de l’Arizona. Booker ne reviendra cependant pas sur le terrain pour ce match et finit ainsi avec seulement 11 points et 5 passes décisives à 4/13 au shoot. Ce quart temps se résume alors à un jeu de réponse et l’écart reste autour des 20 points. Doncic comme à son habitude provoque énormément de fautes en sa faveur et accumule les lancers francs. Un dernier trois points de Kleber dans le coin trouvé par Doncic dans les ultimes secondes permet à Dallas de mener 96 à 75.

Le début du dernier quart temps est brouillon avec de nombreuses fautes de chaque côté. Impressionnant side-step à trois points de Wood qui rentre ici un shoot en cloche spectaculaire. Le leader des scoreurs non draftés en activité cette saison ne cesse d’impressionner dans sa nouvelle équipe du côté du Texas. Enfin une belle action pour Phoenix avec un superbe alley-oop en transition de Cameron Payne pour Bismack Biyombo (108-86). De l’autre côté, ce dernier bloque Dinwiddie qui essayait de forcer le passage à l’intérieur. Malgré de longues possessions et de nombreux rebonds offensifs, les Suns ne parviennent pas à conclure et à refaire leur retard. Dinwiddie marque au bout des 24 secondes à trois points sur la tête de Cameron Payne. A noter l’entrée de Franck Ntilikina, notre Français qui manque de temps de jeu dans cette équipe texane et qui vient ici grappiller quelques minutes. Il vient même inscrire un double pas après avoir intercepté une passe de Payne. Viens alors le ”garbage time” qui se traduit ici par le “Hardy time”. Le rookie des Mavs drafté cette année, Jaden Hardy, inscrit pas moins de 10 points à 4/5 au tir en 2 minutes et 25 secondes avec notamment deux ”and one” confirmés. C’est ainsi que Dallas s’impose sans forcer 130-111 contre des Suns complètement inefficaces.

Luca REDZIOCK

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Basket

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball