Nous suivre sur

Basketball

BASKET/NBA : Le Jazz de Gobert et Mitchell ne s’arrête plus

Utah Jazz – Boston Celtics (122 – 108) :

Le match commence par une série de 3 pts de Jaylen Brown (9-2), puis Ingles et Mitchell répondent au futur all-star. Malgré leur réponse, Payton Pritchard de loin offre 8 pts d’avance après un gros travail des intérieur Celtes (19-27). Rudy Gobert met 5 points d’affilés avant la fin du premier quart pour faire revenir le Jazz à 3 pts de ses adversaires. Dès le début du second quart, le Jazz reprend la main avec un dunk de Derrick Favors (30-29). Boston peut compter sur Jaylen Brown pour remettre la pression avec des tirs à 3 pts, mais le trio d’ailier Mitchell/O’Neale/Ingles est là pour répondre de loin (44-38). Jayson Tatum parvient alors à trouver Daniel Theis à 3-points puis à scorer par deux fois pour maintenir les siens à un petit point à l’heure de la pause (48-47).

Au retour des vestiaires la tache va se compliquer pour les C’S. Mitchell en superstar donne 12 points d’avance avec un 3+1 et 7 points d’affilés (72-60). A sa sortie sur le banc, O’Neale et Clarkson permettent ensuite à Utah de conserver 11 longueurs d’avance à 12 minutes de la fin (90-79). Les Celtics vont mettre un 16-9 sous l’impulsion de Jayson Tatum et reviennent à 99-95. Bogdanovic, Mitchell et Ingles inscrivent trois 3 pts de suite et reprennent un peu d’avance. Mitchell conclut le bal en trouvant Rudy Gobert au alley-oop deux fois et offre la victoire à son équipe (122-108). C’est la 16e victoire sur les 17 derniers matchs du Jazz, solide leader de la conférence Ouest et de la ligue.

Sacramento Kings – Philadelphia Sixers (111-119) :

Philadelphie a montré sa force des deux côtés du terrain contre les Kings cette nuit. Plutôt que de chercher à marquer plus de points que l’adversaire dans un match parti sur des bases offensives très élevées (71-68 pour Sacramento à la mi-temps), les Sixers sont passés en mode muraille après le repos, pour ne concéder que 20 points dans chacun des deux derniers quart-temps au lieu de 32 et 39 les deux premiers. Une vraie demande de la part de Doc Rivers à la mi-temps respecté par ses joueurs. Philly l’emporte avec 25 points, 17 rebonds et 6 passes d’un Joel Embiid pourtant assez maladroit (6/15). Fin de série pour les Kings avec encore un gros match de Fox ce soir (34 pts, 10 ast).

Golden State Warriors – San Antonio Spurs (114 – 91) :

Le panier de la nuit vient de la part du double MVP des Warriors Stephen Curry. San Antonio menait 24 à 19 quand Stephen Curry, le meneur de Golden State, s’est élancé balle en main vers le cercle. Il se fait accrocher lors de son décollage vers le panier et le natif d’Akron change de main dans les airs afin d’expédier la balle vers l’arceau, à l’aveugle. Le reste de la partie ne fut qu’un long calvaire pour les Spurs (95 à 66 à partir du panier de Curry pour les Warriors), pourtant vainqueurs du même adversaire (105-100). Les hommes de Gregg Popovich, qui restaient sur trois victoires, ont cette fois été défaits dans les grandes largeurs (114-91). Les Warriors l’emportent grâce à 32 pts en 32 min à 32 ans pour Curry.

Portland Trail Balzers – Orlando Magic (106-97) :

Carmelo Anthony a aidé Portland à l’emporter contre Orlando avec 23 points cette nuit, son meilleur total cette saison avec 5 paniers à 3 points. Melo a dépassé en même temps Oscar Robertson sur la all-time scoring list avec 26 722 points. Il est aujourd’hui 12e.  Un apport précieux pour accompagner les 36 points de Damian Lillard, qui dépasse la barre des 30 pions pour la 13e fois cette saison (numéro 1 de la ligue dans ce domaine). Privés d’Evan Fournier, toujours souffrant, le Magic a perdu Cole Anthony en cours de route à cause d’une blessure à l’épaule. Nikola Vucevic a beau être énorme cette saison (27 points, 15 rebonds), la tâche est compliquée en ce moment pour Orlando qui a perdu 6 de ses 7 derniers matches.

Romain SMOUTS

A lire aussi :

Basket/NBA – Une peine aménagée pour Beasley

 

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball