Nous suivre sur

Basketball

Boston écrase les Lakers

C’était sans doute l’affiche de ce MLK day aux Etats-Unis. Boston, 4e à l’Est, recevait les Lakers, leader à l’Ouest au TD Garden. Pour cette affiche, les Lakers enregistraient le retour d’Anthony Davis, excellent depuis son arrivée à LA. 

Dans ce choc de la nuit, la jeunesse de Boston a rapidement pris le dessus sur les superstars des Lakers. En difficulté offensivement, LeBron James (15 points)s’est mué en passeur puisqu’à lui seul, il compile 13 assists sur les 22 de son équipe. Pour son retour, Anthony Davis n’a pas non plus réussi à scorer. 9 points et 4 rebonds en 22 minutes pour lui. Cette nuit, le meilleur marqueur des Lakers n’est certainement pas celui sur lequel vous auriez parié.. JaVale McGee, 18 points en 18 minutes. Le pivot a bien été aidé par les caviars de LBJ, ainsi que les bons matchs de Kuzma et Rondo.

Vous l’auriez compris, difficile de gagner un match quand votre meilleur atout offensif s’appelle McGee, sans manquer de respect à l’ancien Warriors. Après un premier quart-temps serré, Boston rentre aux vestiaires avec 14 points d’avance (69/55).

Tatum impressionne, Walker brise la malédiction

C’est dans le troisième quart-temps que les Celtics vont prendre le large, bien emmenés par le duo de (probable) futur all-star Tatum-Brown: 27 points pour le premier, 20 pour le second. La force de frappe de Boston était collective cette nuit puisque Walker, Hayward et Kanter ont également dépassé les 15 points inscrits. Ce dernier a d’ailleurs fait un chantier face à la raquette des Lakers avec ses 18 points et 11 rebonds.

A noter le retour du français Vincent Poirier, qui a cumulé 5 points, 3 rebonds et une passe en seulement 6 minutes de jeu. Boston s’impose largement (139/107) et met fin à une série de 3 défaites consécutives.

Grâce à ce succès, Kemba Walker brise enfin sa malédiction face a LeBron James. En 29 affrontements sur les parquets de NBA, c’est la première fois que le meneur des Celtics s’impose face au King. Vous l’auriez compris, avant ce match, il était donc sur une série incroyable de 28 défaites en 28 matchs. Excellent cette nuit, il va certainement savourer ce succès.

 

Léo SAISON

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball