Nous suivre sur

Basketball

Flash : Dijon profite du coup d’arrêt de l’ASVEL

Au programme de cette 22e journée de Jeep Élite, Roanne reçoit la très séduisante équipe de Dijon et les metropolitans se déplacent en région Lyonnaise pour affronter l’ASVEL. Malgré une grosse frayeur en 3ème quart, les Dijonnais continuent leur belle saison en s’imposant sur le score de 87 à 93. Villeurbanne se fait surprendre sur son parquet et continue son mauvais mois de septembre. Boulogne-Levallois s’impose sans trembler sur le score de 69 à 79.

Roanne – Dijon :

Roanne espérait réaliser un exploit contre le 3ème de Jeep Élite mais est puni par sa première mi-temps ratée. Malgré un gros retour des vestiaires, Roanne s’incline à domicile au terme d’un match très encourageant.

Dijon commence le match de la meilleure des façons. Très concentrés, les Dijonnais étouffent les joueurs de la chorale. La JDA gagne le premier quart sur le score de 9 à 21 avec un 0 – 15 durant les 5 dernières minutes. Roanne est peut inspiré offensivement notamment sur le jeu au large. Il aura fallu 12 minutes avant de voir un panier long distance d’un joueur Roannais. Dijon continue de creuser l’écart et rentre aux vestiaires en menant largement sur le score de 32 à 50.

Roanne perd deux balles en début de 3ème quart mais revient au fur et à mesure des minutes. Beaucoup plus motivé, les Roannais repassent sous la barre des 10 points. Grâce à Reed (29 Pts) et Miller (30 Pts) Roanne revient à 62-67 à 10 minutes de la fin du match. Holston remet les pendules à l’heure sur la première action avec un panier primé. Dijon contrôle le dernier quart et s’impose sur le score de 87 à 93.

Villeurbanne – Boulogne-Levallois

L’ASVEL n’est pas au meilleur de sa forme, en difficulté en Euroligue et avec quelques tensions en interne à l’image d’Edwin Jackson qui se plaint de son temps de jeu. Cette période de doute s’est faite remarquer sur le parquet et les metropolitans en ont profité. Villeurbanne perd ce dimanche soir sa place de leader mais également son invincibilité à domicile.

Sans Antoine Diot et Edwin Jackson mis à l’écart du groupe, l’ASVEL entame bien sa rencontre. Chokoko domine le secteur intérieur et permet aux siens de remporter le premier quart sur le score de 18 à 12. Mais Levallois va rapidement refaire son retard grâce à une bonne adresse à 3 Pts. David Michineau permet aux metropolitans de passer devant juste avant la pause. L’ASVEL est mené de 2 points à la mi-temps (32-34).

Au retour des vestiaires Rob Gray prend les choses en mains et inscrit 10 des 21 points de son équipe en second quart. Levallois prend le large (39-51) mais Villeurbanne revient dans le match avec deux shoot longues distances de suite. Le score au bout de 30 minutes de jeu est de 50 à 55 pour les hommes de Freddy Fauthoux. Zvezdan Mitrovic pète les blonds suite à plusieurs erreurs d’arbitrage et laisse ses hommes finir le match. Levallois gère la fin de match et s’impose sur le score de 69 à 79. Rob Gray finit meilleur marqueur de la rencontre avec 22 unités. 

Lucas Zimmermann

A lire aussi “Flash JEEP Élite : La SIG s’impose enfin à domicile

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball