Nous suivre sur

Basketball

L’exploit Portelois

Sensation au chaudron! Le Portel écrase Levallois (98/79), pourtant invaincu au coup d’envoi et ultra favori, au terme d’un match maitrisé de bout en bout.

Après un début de saison très compliqué, les Portelois se devaient de réagir devant leur public. Alors quoi de mieux que le leader de Jeep Elite pour enflammer le chaudron? Pour ce match déterminant, l’ESSM peut compter sur le retour de ses deux meneurs, Benoit Mangin et Jonathan Tabu, qui avaient cruellement manqué lors des derniers matchs.

Les Métropolitains pris à la gorge dès les premières minutes

D’entrée de jeu, l’ESSM prend les devants au score. Les Portelois ne seront même jamais menéS dans ce match. Une statistique qui en dit long sur la performance des hommes d’Eric Girard. Très performants en attaque, les verts et blancs montrent un très beau visage, et le chaudron ne tarde pas à s’enflammer. C’est avec un avantage de 8 points que les locaux concluent le premier quart-temps. (32/24)

Le deuxième quart-temps est l’acte fondateur de cette magnifique victoire. Avec un Frank Hassell exceptionnel (26 points en 26mn) qui a répondu de la meilleure des manières aux déclarations de son coach cette semaine, les Portelois enfoncent le clou et finissent cette première mi-temps très fort. A la mi-temps, le score est lourd (56/31). Les Métropolitans sont totalement dépassés par la fougue Nordiste.

Avec des meneurs, c’est tellement plus simple !

Les retours de Mangin et Tabu ont forcément contribué au festival offensif de l’ESSM. Bien que la ligne de statistiques du premier ne soit pas flamboyante, le capitaine Portelois a un rôle important dans le lancement de la machine offensive. Le second a scoré 13 points et délivré 6 passes décisives. Avec ses deux meneurs, Le Portel va peut-être enfin pouvoir enchainer les bonnes performances.

Au retour des vestiaires, une réaction des visiteurs était attendue. Mais les Nordistes continuent leur show, comptant même 32 points d’avance (68/36) à 15 minutes du buzzer. Avec 17 points, Vitalis Chikoko tente de ramener son équipe, le 3e quart-temps se conclue sur le score de 74 à 48.

Et le chaudron s’est enflammé..

On ne va pas s’en caché, un retour des Metropolitans aurait été un exploit monumental. Les Parisiens finissent sur un carton offensif (31 points dans le dernier quart-temps) mais en face, les Portelois n’ont pas cédé. Sérieux jusqu’à la fin, ils s’imposent largement (98/79) et font tomber Levallois pour la première fois cette saison.. Une performance incroyable, des meneurs enfin rétablis et un Frank Hassell monstrueux dans la raquette. Que demander de plus pour l’ESSM après ce début de saison galère?

Les hommes d’Eric Girard doivent désormais confirmer à Orléans le week-end prochain. Car malgré cet exploit, l’ESSM est toujours relégable.

A lire aussi: La SIG s’incline face à Holon

 

Léo SAISON

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Le Sport Hors Terrain

Plus d'infos dans la rubrique Basketball