Nous suivre sur

Basketball

NBA – En route pour 2021-2022 : Les Denver Nuggets

Malgré une saison All-Time de Nikola Jokic, les Nuggets n’ont pas su faire mieux que l’année précédente en playoffs.

Sorti sur un sweep en demi-finale de conférence face aux Suns, Denver semble vouloir garder sa trajectoire et son groupe pour la saison prochaine. La perte de Jamal Murray a pu être cachée en saison régulière, mais en playoffs le Canadien a vraiment manqué à son équipe. Pas attendu avant le All-Star Game 2022, Mike Malone devra composer sans lui pour ce début de saison. Qui pourra Step-Up ? Quels ajustements ont été fait pendant l’intersaison ?

Les Arrivées :

– Jeff Green

-Nah’Son « Bones » Hyland (26e choix de la draft)

Seuls deux joueurs débarquent dans le Colorado cet été. Jeff Green est une bonne pioche, vétéran polyvalent, qui vient remplacer poste pour poste et même profil pour profil, Paul Millsap. Denver a drafté au premier tour Bones Hyland, qui devient instantanément l’un des meilleurs surnoms de la NBA. Au niveau du joueur, Bones est un arrière scoreur avec une forte tendance à pouvoir prendre feu à trois points. À voir comment son jeu se traduit en NBA mais il a le potentiel pour se faire une belle place en rotation derrière Will Barton.

Les Départs :

-Paul Millsap

-Javale McGee

Passons rapidement le départ de McGee qui, après son transfert en Mars dernier, n’a pas réussi à faire sa place à Denver. C’est le départ de Paul Millsap qui peut avoir un impact sur l’effectif. Certainement en perdition cette saison, le vétéran a apporté toute sa classe et son leadership à la franchise du Colorado durant 4 saisons. Il est l’un des principaux acteurs de la montée en puissance des Nuggets, il manquera au vestiaire de Malone, c’est certain.

Les Prolongations :

-Aaron Gordon 92M$/ 4 ans

-Will Barton 32M$/ 2 ans

-JaMychal Green 17M$/ 2 ans

-Austin Rivers 2,5M$/ 1 an

On ne change pas une équipe qui « peut » gagner ! Will Barton va commencer sa 6e saison avec le Joker et sa 5e avec Murray. Il fait partie du projet depuis le début, c’est une décision logique que de le garder.

Pour Green le salaire peut sembler élevé mais il a su rendre service à cette équipe depuis son arrivée. Rivers a été conservé pour jouer les doublures en rotation, il est capable d’éclats comme de trous noirs. Austin a su plaire au public de Denver, surtout au premier tour contre Portland.

Enfin Aaron Gordon, arrivé en cours de saison, s’est imposé comme un joueur majeur du dispositif. Avec moins d’attente qu’à Orlando, Gordon rempli à merveille le plus petit rôle qui lui a été confié. Sur l’attitude et le rôle du joueur il n’a rien à redire mais sur le montant du contrat, quelques interrogations sont autorisées.

92 millions sur 4 ans, 23 millions par an… C’est sûrement trop cher payé pour le 4e meilleur joueur. Les finances de Denver sont désormais remplies sur le long terme alors que Michael Porter Jr est agent libre en fin de saison. Ce fut peut-être un mauvais calcul pour le futur de la franchise, seul l’avenir nous le dira.

L’idée est simple à Denver, ils pensent avoir le groupe pour être champion. Maintenant ils souhaitent laisser le temps à Jamal Murray pour revenir et continuer de laisser exploser le potentiel de Porter Jr. Denver tient ici un très bel effectif et sera à compter parmi les prétendants pendant de longues années.

Les joueurs à suivre :

-Michael Porter Jr

La saison à venir de Denver risque d’être séparée en deux. Sans Murray en début de saison et sûrement jusqu’au All-Star Game, les Nuggets risquent de souffrir de ce vide de talent. Depuis 2019, après son année blanche suite à ses soucis de dos, Porter Jr a démontré qu’il avait un très gros potentiel.

Après avoir step-up en fin de saison dernière, MPJ est attendu comme le lieutenant de Jokic. Il aura certainement un plus grand rôle dans le système de Malone et devra produire encore plus si Denver veut être compétitif. Peut-il devenir un joueur calibré all-star pour sa 4e saison professionnelle ?

Également aussi fort que Porter Jr soit en attaque, de l’autre côté du terrain c’est une autre histoire. On a eu l’occasion de l’observer fortement contre Phoenix en playoffs ou MPJ était constamment ciblé en défense. Pour devenir un grand joueur, il devra cesser d’être un fardeau défensif pour son équipe et ça commence par plus d’investissement dès cette année.

-Nikola Jokic :

Pas énormément d’argument derrière ce choix plutôt facile, Nikola Jokic est le MVP en titre. En sortit d’une saison ALL-TIME le Serbe à l’air de s’être affuté lors de l’intersaison. Le Joker possède un style de jeu unique dans toute la NBA. Passeur de génie, des mains de velours et une joie communicative chaque soir, Nikola Jokic est un joueur exceptionnel, il est la raison pour regarder et adorer les Nuggets.

Intersaison plus que calme au Colorado, tout le groupe est conservé. Des prolongations peut-être trop chères payées mais si le mot d’ordre est « continuité », on peut qualifier l’été des Nuggets comme réussit. Le projet tel qu’il est doit attendre le retour de leur meneur canadien pour être réellement dangereux.

L’altitude de Denver laisse penser qu’ils peuvent viser les sommets. Avec Jokic, Murray et Porter Jr cette équipe porte bien son nom, les Pépites.

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Basket

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball