Nous suivre sur

Actus Sport

Bucks – Wizards : ça coince pour Milwaukee

Le road-trip des Bucks faisait escale ce soir à Washington. Pour l’occasion, Mike Budenholzer a préféré ne pas tuer tout l’enjeu de ce match et a donc mis Giannis au repos (après avoir explosé Gobert et Capela, il a bien mérité un peu de repos). C’est donc Ilyasova qui débute dans le 5 des Bucks. C’est clair que niveau spectacle on a vu mieux. Un Bucks-Wizards sans John Wall (fin de saison) ni Giannis, c’est comme une mousse au chocolat sans chocolat.

Les Wizards attaquent fort d’entrée, trop fort, et les Bucks concèdent 40 points dans le premier quart-temps grâce à la ligne arrière des Wizards. Alors non, cette ligne arrière n’est pas constituée de Bradley Beal et John Wall mais de Bradley Beal et Satoransky, aussi étonnant que cela puisse paraître.

Heureusement pour les Bucks, les deux compères de DC se calment dans le 2nd quart-temps mais Milwaukee ne parvient pas à profiter de la pénurie offensive des Wizards et finit la mi-temps mené de 10 points. 47-57. Il faut dire qu’en face, la ligne arrière envoie du lourd, Beal et Satoransky combinent pour 35 points à 13 sur 19 au shoot. Du côté des Bucks la seule prestation rassurante est celle de Brook Lopez qui profite de l’absence de Giannis pour jouer les Stephen Curry version 2,13m. Il envoie deux très gros trois points en étant un bon mètre derrière le trait et nous gratifie d’un drive d’une rare élégance conclu par un gros dunk.

A la reprise Milwaukee est mieux, la franchise parvient à rattraper son retard et à la fin du troisième, notamment grâce au travail au poste de Middleton, les Bucks recollent à trois points de leurs adversaires du jour. 82-85.

Mais voilà, pour les Wizards tout rentre derrière la ligne en début de 4ème quart-temps, absolument tout. Ariza finit le match a 6 sur 12, Beal 3 sur 4, Jeff Green 4 sur 7 et Satoransky 2 sur 3. Même Otto Porter est à 2 sur 4 et ce malgré un très beau 2 sur 7 au shoot et seulement 8 points en 30 minutes de jeu. Les Wizards prennent de l’avance et les Bucks ne reviendront pas.

Middleton finit à 25 points et 8 rebonds, Bledsoe effleure le triple-double avec 18 points, 8 rebonds et 9 passes (malgré un très laid 7/21) Brook Lopez s est littéralement éteint en seconde période et finit avec 13 points.

Du coté des Wizards, Ariza et Jeff Green finissent tous les deux à points. Bradley Beal finit meilleur marqueur du match avec 32 points et remplit sa ligne statistique avec 5 rebonds, 7 passes et 3 interceptions. Satoransky finit le match en triple-double avec 18 points, 12 rebonds et 10 passes, à 70% au tir.

Les Bucks auront dominé dans la peinture mais la réussite au shoot des Wizards a scellé leur victoire.

Hugo Casanova

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Le Sport Hors Terrain

Plus d'infos dans la rubrique Actus Sport