Nous suivre sur

Actus Sport

Coup de calme dans les Alizés

La flotte de la Route du Rhum vient de subir 3 jours très mouvementés avec le passage d’une forte dépression. Depuis ce mercredi les conditions sont plus clémentes et les skippers peuvent sortir un peu plus du cockpit avant une nouvelle dépression dans les jours à venir.

Ultime
Toujours en tête François Gabart ne compte pas lever le pied, il est pour le moment dans des conditions optimales pour les maxi-trimarans donc il souhaite en profiter. Néanmoins, du fait d’une météo plus clémente, il pourra inspecter son bateau plus en profondeur afin de voir si tout est en ordre. Francis Joyon est toujours a la poursuite de Macif, il est actuellement à 120 miles du leader. Le dernier Ultime s’est quant a lui arrété à la Corogne pour réparer des chariots de grand-voile qui auraient été abîmés lors de la dépression.

Imoca
Après l’abandon de la britannique Samantha Davies suite à un affaiblissement de sa coque, la tête de course continue vers Pointe à Pitre. Le Skipper Hugo Boss toujours en tête se réjouissait de l’acalmie pour inspecter son bateau.
Bestaven a dû comme prévu s’arrêter à Cascais, il devrait repartir très rapidement une fois son hook de grand-voile réparé. Il croisera par ailleurs Fabrice Amédéo à l’entrée de la baie de Lisbonne.
La tête de course arrive au niveau des Iles Madère, Paul Meilhat a réalisé  une remontée parfaite à la 3e place. Grande surprise du jour, Boris Herrmann, le skipper de Malizia 2 – Yacht Club de Monaco pointe à la 2nd place du classement. Plus au nord que la groupe de tête, il se situe plus proche de l’arrivée que Riou, Elies ou Meilhat, mais est toujours au Nord Est des Açores.

Multi 50
Les bateaux ne semblent toujours pas se fatiguer, hormis une légère avarie de chariot de grand-voile pour Ciela Village.
Vauchel toujours en tête, Erwan le Roux prend lui la 2nd place, et Armel Tripon pourtant mieux placé sur le plan d’eau pointe en 3e position.

Class 40
Plus de casse à déplorer pour le moment, les skippers commencent à quitter les ports dans lesquelles ils s’étaient réfugiés.
Nicolas Troussel se dirige bers Lisbonne pour réparer ses 2 aériens lui donnant les informations sur le vent, pièce indispensable à la navigation. Une course chaotique pour un des favoris du class40.
Morgane Ursault Poupon se dirige quant à elle vers le nord de l’Espagne pour s’abriter de la 2e dépression.
Au classement, les 3 hommes de têtes restent les mêmes, à noter que Phil Sharp a subtilisé la place d’Aymeric Chappellier.

Rhum Multi
Coup dur pour Fabrice Payen qui était 3e au classement. Il a annoncé ce matin avoir démâté au large des côtes Portugaises. Le skipper du Team Vent Debout naviguait pourtant sous 3 ris et J3 à l’avant mais la mer a eu raison de son bateau. La cadène tribord s’est arrachée provoquant instantanément la chute du mât.
Au classement, Pierre Antoine domine toujours à l’avant de la course, suivi de près par Jean-François Lilti. Etienne Hochede prend donc la 3e place suite à l’abandon de Fabrice Payen.

Rhum Mono
Malgré des conditions difficiles, les anciens gréements menés  à l’expérience rivalisent dans cette course du Rhum. Sidney Gavignet toujours en tête à 10 miles du 2nd Wilfrid Clerton, et 11miles de Sébastien Destremeau.

Arnaud LOUF

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Le Sport Hors Terrain

Plus d'infos dans la rubrique Actus Sport