Nous suivre sur

Breaking News

Cyclisme/Tour de l’Ain – Etape 1 : Récital de la Deceuninck Quick-Step et Alvaro Hodeg lève les bras

Cette première étape du Tour de l’Ain est parcourue entre le Parc des Oiseaux à Villars-les-Dombes et une arrivée à Bourg-en-Bresse avec une seule petite difficulté, la côte de Vandeins. C’est un parcours de seulement 141 kilomètres qui devrait convenir à un sprinteur vu le profil plat du jour. Ce sera la seule étape parmi les trois qui conviendra à un sprinteur puisque les deux suivantes seront destinées à des grimpeurs/puncheurs. L’an passé c’était le Slovène Primoz Roglic qui avait remporté la course, n’étant pas présent cette année nous attendons de voir qui prendra sa succession.

Les premières attaques ont lieu et deux coureurs ont pris quelques longueurs, Josu Etxeberria (Caja Rural) et Alexander Tarlton (team Allemagne). Antoine Duchesne (Groupama FDJ) est parti en contre, il pointe à 20 secondes alors que le duo de tête compte 1’30 d’avance sur le peloton. L’échappée du jour est partie et elle se compose de trois hommes, ils comptent désormais 2’40. La moyenne de course est d’environ 43km/h.

Plusieurs sprinteurs seront à suivre comme Bryan Coquard (B&B Hotels), Nacer Bouhanni (Arkea-Samsic), Alvaro Hodeg, Andrea Bagioli, Shane Archbold pour la Deceuninck Quick-Step, Niccolo Bonifazio (Team Totalenergies), Clément Venturini (AG2R Citroën Team) …

Le peloton régule bien l’écart avec le trio, environ deux minutes à 45 kilomètres de l’arrivée. Les formations qui roulent sont Arkea-Samsic, B&B Hôtels ou encore Deceuninck Quick-Step.

La tête de course arrive sur la seule difficulté du jour, la côte de Vandeins (1,3km à 3,2%) classée en 4e catégorie. Alexander Tarlton est passé en tête pour aller chercher les points, il portera le maillot de meilleur grimpeur demain. Cette offensive a scindé le trio de tête, Josu Etxeberria en fait les frais et est distancé du groupe. Antoine Duschesne parvient à recoller un peu plus tard mais l’avance n’est plus que d’une minute. Ils ne sont donc plus que deux à ouvrir la route avec un peloton qui se rapproche de plus en plus.

Le duo est repris à 10,7 kilomètres de l’arrivée, les équipes commencent à s’organiser pour préparer le sprint final. Dans les cinq derniers kilomètres, une chute a lieu et elle implique deux coureurs de la formation Team Delko.

A l’approche des trois derniers kilomètres, trois équipes semblent bien organisées avec la Cofidis, Arkea-Samsic et Deceuninck Quick-Step. Pierre Latour (Team TotalEnergies) tente de partir en solitaire en plaçant une attaque mais il est vite repris par la Deceuninck Quick-Step.

Le train de l’équipe belge Deceuninck est parfaitement organisé et derrière on cherche à se placer idéalement. Le sprint est lancé dans les 300 derniers mètres. Alvaro Hodeg a été parfaitement lancé par sa formation et il vient s’imposer devant Nacer Bouhanni et Bryan Coquard.

L’arrivée :

Classement de l’étape et classement général :

Image

Théo carlu

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News