Nous suivre sur

Breaking News

Cyclisme/ Tour de Suisse/ 4ème étape – Stefan Bissegger le plus fort dans le groupe de tête

L’étape du jour a un profil similaire au parcours d’hier avec sûrement des attaques dans le final, une étape prometteuse. Une étape longue de 171 kilomètres entre Sankt Urban et Gstaad. La principale difficulté se situera en fin de parcours. Une physionomie qui conviendrait à des coureurs comme Mathieu van der Poel, Julian Alaphilippe, Michael Woods ou encore Maximilian Schachmann, …

Une équipe est non partante aujourd’hui, en effet Intermarché Wanty-Gobert a décelé un cas de Covid dans son staff et a pris la décision de se retirer et ne prendre aucun risque.

Le départ a été donné en début d’après-midi, après 5 km le peloton est toujours groupé et il faut attendre encore 5 kilomètres pour voir un duo Helvète tenter sa chance avec Simon Pellaud et Michael Shar mais le peloton est agité et ils sont vite repris.

Un groupe tente de nouveau de fausser compagnie au peloton, Cyrille Thièry (Swiss Racing), Kobe Goossens (Lotto-Soudal), Janse Van Rensburg (Qhubeka-Assos) et James Piccoli (Israël Start-Up Nation) possèdent une avance de 20 secondes mais le peloton n’est pas décidé à laisser filer et il les reprend 10 kilomètres plus tard.

Les attaquants du jour ne sont pas résignés et continuent de tenter et un groupe prend rapidement 2′ sur le peloton. Nous avons Tolhoek (Jumbo-Visma), Burghardt (Bora-Hansgrohe), Theuns (Trek-Segafredo), Houle (Astana), Wallays (Cofidis) et Pellaud (Swiss Racing). 

Finalement, on ne laisse pas du tout filer et on reprend 1 minute au groupe. La tête de course n’arrive pas à creuser d’écart et les chances sont minimes. Finalement 10 kilomètres plus tard, le peloton est revenu sur les 6 coureurs. Une situation de course que nous n’avons pas l’habitude d’avoir. Mais d’autres attaques reprennent.

On retrouve à l’avant Benjamin Thomas (Groupama FDJ), Joel Suter (Swiss Racing) et Joey Rosskopf (Rally Cycling). Le peloton a enfin décidé de lever le pied et l’écart grandit rapidement à 2′. Stefan Bissegger (EF Education Nippo) est parti en contre et il parvient à faire la jonction avec la tête de course, 4 hommes ouvrent dès à présent la route.

Image

On laisse plus que partir les 4 hommes puisqu’ils comptent une avance de 6’30 dans les 50 derniers kilomètres.

Trois formations roulent derrière, nous retrouvons la Movistar Team, Alpecin-Fenix et Cofidis Team mais les chances de victoire pour les 4 hommes semblent tout à fait envisageable. En effet, le peloton décide de baisser le rythme, 6’10 dans les 28 derniers kilomètres.

Nous atteignons l’écart maximal du jour avec 7’50 minutes dans les 19 derniers kilomètres à parcourir, Stefan Bissegger est leader virtuel, lui qui pointe à la 80ème place à 6’05 de Mathieu Van der Poel.

Les échappés sont à quelques kilomètres du pied du Saanenmöser Pass (7,5 Km à 4,4%) étant la seule difficulté du jour. Une bataille pour se disputer la victoire à l’avant. Derrière, la Bahrain Victorious décide de mener le tempo.

Le quatuor aborde les premières pentes et Joel Suterne ne semble pas le plus fort, il a perdu quelques mètres et arrive difficilement à suivre le tempo.

Image

Dans le peloton, les formations des leaders essayent de se maintenir dans les premières positions pour éviter de se faire piéger.

On semble vouloir augmenter un peu le tempo dans le peloton avec un coureur de la Bora-Hansgrohe et un AG2R Citroën Team.

On s’attaque à l’avant avec Benjamin Thomas mais le trio reste pour l’instant groupé. La route est détrempée et le coureur le plus à l’aise dans la descente est Stefan Bissegger. Nous assistons à un sprint entre le trio de tête.

Le sprint est lancé dans les 200 derniers mètres, Stefan Bissegger est le plus fort et il s’impose devant Benjamin Thomas et Joey Rosskopf.

Joel Suter termine 4ème à une vingtaines de secondes. Le peloton en termine au sprint avec Edward Theuns.

Image

Le final :

Le classement de l’étape :

Image

Le classement général :

Image

Théo Carlu

A lire aussi :

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News