Nous suivre sur

Breaking News

Flop : la sécurité en course a fait des siennes…

La saison 2020 de cyclisme sur route nous a offerte des moments inoubliables et des performances exceptionnelles malgré son contexte sanitaire. Cette année ne déroge pas a la règle malgré tout puisque des coureurs ont réalisé la plus belle saison de leur carrière quand d’autre ont totalement sombré pour diverses raisons. Sport Business Mag vous propose donc, en cette fin d’année, une série retraçant les tops et les flops de 2020 ainsi que les coureurs ayant vécues une saison en demi-teinte.

Cette année 2020 a été marquée par de nombreux accidents sur le peloton, voiture, moto et même hélicoptère ont causé de nombreuses chutes cette année. Revenons sur ces moments de tragédie de l’année 2020.

Lors du Tour des Flandres 2020 alors qu’il s’est échappé du peloton en compagnie de Mathieu Van der poel et Wout Van Aert, le français Julian Alaphilippe récent champion du monde percute alors une moto. Alors qu’il reste 35 km avant l’arrivée le français de l’équipe Deceuninck Quick Step reste un long moment au sol. Une chute qui a fait énormément réagir le peloton et les fans de vélo puisque cette moto ne semblait n’avoir rien à faire là… Le Français a été contraint de mettre fin à sa saison avec notamment deux fractures à la main.

Revenir sur cette année 2020 sans évoquer la chute de Fabio Jakobsen lors du Tour de Pologne semble impossible …Dans un sprint final houleux avec Dylan Groenewegen, le néerlandais s’est vu pousser dans les barrières qui n’ont absolument pas résister à la violence du choc et se sont clairement envolées.

Un sprint qui a fait de nombreux débats temps sur le coup de coude de Dylan Groenewegen que sur la sécurité de la course.

Pourquoi la sécurité de la course a été mise en cause?

Tout d’abord c’est un sprint jugé dangereux puisqu’il se situait d’un faux plat descendant avec des coureurs atteignant des pointes de vitesse à la limite du réel…

Le coureur de la Jumbo Visma a notamment été suspendu 9 mois par l’Union cyclisme international, et une plainte a été déposée par l’équipe belge Deceuninck Quick Step à son encontre.

Les organisateurs remis en cause également puisque en aucun cas les barrières ne doivent s’envoler ainsi. On a déjà vu un accident de la sorte entre Peter Sagan et Mark Cavendish lors du Tour de France, et aucune barrière n’avait bougé d’un centimètre.

 

On pourrait en citer d’autre comme notamment l’hélicoptère qui volait trop pas qui a propulser les barrières de sécurité pour emmener deux coureurs au sol. Ou encore des voitures en contresens comme sur l’Etoile de Besseges.

 

La sécurité des coureurs est primordiale sur les courses, qu’elle soit de niveau amateur, semi-pro ou même professionnel, espérons que ce genre d’accident n’arrive plus. 

 

Thomas Delquignies.

Cyclisme – Mathieu Van der Poel pourrait débuter sur l’UAE Tour

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News