Nous suivre sur

Breaking News

Tour de France – Etape 13 – La Deceuninck Quick Step en force, Cavendish égale le record de Merckx !

Aujourd’hui a eu lieu la 13 ème étape du Tour de France, et c’est Mark Cavendish (Deceuninck Quick Step) qui s’impose au sprint devant Michael Morkov, son coéquipier et Philipsen (Alpecin-Fenix).Le britannique signe sa 34ème victoire sur le Tour de France et il égale le record de Eddy Merckx au nombre de victoires remportées sur le Tour de France.

Un début d’étape géré par la Deceuninck Quick Step !

Un début d’étape animé avec de nombreuses attaques. L’échappée est finalement composée de Pierre Latour (Team TotalEnergies), de Omer Goldstein (Israel Start-Up Nation) et de Sean Bennett (Team Qhubeka NextHash). Dans le peloton, l’équipe Trek-Segafredo tente de revenir sur le trio de tête, mais la Deceuninck-Quick Step de Mark Cavendish, empêche les tentatives de sortie mise à part Georg Zimmermann (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux). Mais, l’Allemand va se faire reprendre par le groupe du maillot jaune. L’écart maximum entre les deux groupes sera de 4 minutes 45. Un écart géré par la Deceuninck-Quick Step et Alpecin-Fenix.

À noter qu’au sprint intermédiaire, Omer Goldstein passe en tête suivi de Sean Bennett et Pierre Latour, qui prend les trois premières places. Dans le peloton, c’est Sonny Colbrelli (Bahrain Victorious) qui est le plus rapide du peloton et il empoche logiquement les 13 points. L’Italien est suivi par Michael Matthews (Team Bike Exchange, 11 points), Michael Morkov (Deceuninck-Quick Step, 10 points), Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix, 9 points), Mark Cavendish (Deceuninck-Quick Step, 8 points) – qui n’a pas forcé son talent – et Nacer Bouhanni (Team Arkéa-Samsic, 7 points).

Un duo de tête et une chute de 30 coureurs à 60 kilomètres de l’arrivée !

L’écart entre l’échappée et le peloton est de 3 minutes, avant de descendre logiquement au fil des kilomètres. À 70 kilomètres de l’arrivée, la course s’anime. Dans l’échappée c’est Sean Bennett qui met le feu aux poudres. Omer Goldstein et Pierre Latour se débarrassent de lui quelques instants plus tard et partent en duo. Dans le peloton, l’écart avec les hommes de tête est de 1 minute 30.  Gilbert (Lotto Soudal) et Pierre Rolland (B&B Hotels p/b KTM) lancent les offensives. Par la suite, une vague d’attaques est à déplorer.

Une grosse chute collective est apparue dans le peloton à 60 kilomètres de l’arrivée. Alors que la course est agitée par de nombreuses offensives mais aussi avec un tempo élevé, une trentaine de coureurs ont chuté avec notamment Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic), Rafal Majka (UAE Team Emirates), Tim Declercq (Deceuninck – Quick Step), Wout Poels (Bahrain-Victorious), Soren Kragh Andersen (Team DSM), Stefan Küng (Groupama-FDJ), Geraint Thomas (INEOS Grenadiers) ou encore Simon Yates (Team BikeExchange) et Roger Kluge (Lotto Soudal). À noter que Simon Yates et Roger Kluge ont abandonné à la suite de cette chute.

A 53 kilomètres de la ligne d’arrivée, le duo de tête est repris. 

A 45 kilomètres de l’arrivée, Quentin Pacher ( B&B Hotels p/b KTM) s’échappe du peloton en solitaire . Il possède 30 secondes d’avance sur le peloton. A 30 km de l’arrivée son avance est de 1 minute 30. Puis, Jan Bakelants (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) se met en chasse pour rattraper l’homme de tête.

La Deceuninck plus forte que les autres équipes !

Jan Bakelants est repris à 28 kilomètres de l’arrivée par le groupe du maillot jaune emmené par Julian Alaphilippe et Dries Devenyns, les deux coéquipiers de Mark Cavendish. Le travail effectué par les coureurs de la Deceuninck-Quick Step permet de réduire l’écart avec le fuyard. Ce dernier sera repris à 19 km de l’arrivée. Et Mark Cavendish s’impose au sprint et signe sa 34ème victoire sur le Tour de France.

Classement de l’étape :

Classement général :

Deprez Enzo

A lire aussi :

Cyclisme/ Tour de France – Michael Gogl blessé au genou gauche | Sport Business Mag

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Cyclisme

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News