Nous suivre sur

Breaking News

Tour de Wallonie – étape 3: Bennett prend sa revanche, Démare 2ème et en jaune

Après sa désillusion hier, alors que son équipe travaillait pour lui, Sam Bennett (Deceuninck Quick Step) a pris sa revanche aujourd’hui en réglant au sprint un peloton réduit d’une trentaine d’unités. Arnaud Démare (Groupama-FDJ), vainqueur la veille échoue aujourd’hui derrière l’Irlandais mais endosse le maillot de leader la veille de l’arrivée.

Après deux étapes presque complètement plates, l’étape vers Visé, aujourd’hui, offrait un terrain bien plus escarpé avec notamment le dernier passage dans la côte de Cheratte situé à moins de 10 kilomètres de l’arrivée. Comme prévu on assiste à un final complètement décousu après avoir escaladé plus de 7 difficultés classées aujourd’hui. L’échappée a rapidement été reprise sous le tempo infernal des équipes CCC et Lotto Soudal qui tentent de durcir la course en vue d’une victoire au classement général.

Les favoris tentent donc de faire exploser la course dans la dernière côte de la journée. Une grande bagarre que le champion de France espoir 2019, Alexis Renard (Israel Start Up Nation), essaye d’anticiper en sortant seul à 2 kilomètres du pied de la côte de Cheratte. Dans la côte, Florian Sénéchal (Deceuninck Quick Step) et Jhonatan Narvaez (INEOS) sont les premiers à dégainer avant que Greg Van Avermaet (CCC) contre et se détache avec Zdenek Stybar (Deceuninck Quick Step), Narvaez et Loic Vliegen (Circus Wanty Gobert) qui rentrent à contre temps. Les Français Arnaud Démare et surtout Clément Venturini (AG2R) sont tout proche de basculer avec les hommes de tête à seulement 16 secondes de la tête. Entouré par Kevin Geniets (Groupama-FDJ) notamment, Arnaud Démare fait rouler son équipe pour rentrer sur les costauds de devant. Il figure dans ce groupe de nombreux autres sprinteurs, Degenkolb, Coquard, Trentin, Benett… Groupama FDJ sur-représenté avec 4 coureurs trouve des alliés de circonstance et reçoit le renfort de Philippe Gilbert pour Lotto Soudal et d’Oliver Naessen pour AG2R. A 2,5 kilomètres de l’arrivée le quatuor compte encore 15 secondes d’avance. Le peloton rentre finalement dans le dernier kilomètre.

Dans le sprint final, le trio Bennett-Démare-Degenkolb se détache à cause d’une cassure provoquée par Oliver Naessen trop juste alors qu’il tentait de replacer Clément Venturini au vu du sprint. John Degenkolb lance de loin et est remonté par la droite par Arnaud Démare alors que Sam Bennett (Deceuninck Quick Step) déboule comme une fusée par la gauche et lève les bras sur la ligne. Il devance donc Arnaud Démare qui prend les commandes du général et l’Allemand John Degenkolb. A noter l’excellente condition des Français avec la présence de 5 d’entre eux dans le Top 15:  Clément Venturini (AG2R), Franck Bonnamour, Romain Hardy (Arkéa Samsic), Bryan Coquard (B&B Hotels Vital Concept) sans compter Arnaud Démare.

L’Irlandais, Sam Benett lève les bras devant Arnaud Démare et John Degenkolb très éprouvé après une étape difficile.

 

Si aujourd’hui les sprinteurs ont fait de la résistance, il semble compliqué pour ces derniers de jouer la gagne demain à Erezée en haut d’une petite côte au sommet de la côte de Beffe dont le sommet se situe à 8 kilomètres de l’arrivée. Arnaud Démare risque donc de perdre son maillot jaune sur ce profil qui paraît trop difficile pour lui. Le vainqueur de la 4ème étape devrait-être le lauréat du tour de Wallonie 2020. Qui pour s’imposer sur cette 41ème édition ?

 

Profil de la dernière étape du tour de Wallonie

Classement de l’étape 3:

Classement général à l’issu de l’étape 3:

 

Axel Lhote

A lire aussi:

Cyclisme/Tour du Limousin – Luca Wackermann s’impose lors de la 1ère étape

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News