Nous suivre sur

Cyclisme

Tour d’Italie – Etape 12 – Andrea Vendrame plus fort qu’Hamilton sur cette étape !

Aujourd’hui a eu lieu la 12ème étape du Tour d’Italie et comme hier elle a souri à un membre de l’échappée du jour Andrea Vendrame. Il s’impose au sprint devant Chris Hamilton (Team DSM). A la dernière marche du podium, on retrouve Gianluca Brambilla (Trek-Segafredo). À noter la très belle 6ème place du français Geoffrey Bouchard (AG2R Citroën Team) devant Nicolas Edet (Cofidis). Bouchard renforce un peu plus son maillot bleu de meilleur grimpeur.
Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo) a grappillé 7 secondes au général grâce à une attaque. Les autres favoris se neutralisent et Egan Bernal (INEOS Grenadiers) conserve son maillot rose.

Une pluie d’abandons !

Sur ce début d’étape, de nombreuses attaques sont lancées mais elles sont suivies de quelques chutes et d’abandons. Marc Soler (Movistar Team), Gino Mäder (Bahrain Victorious), Fausto Masnada, Alessandro De Marchi et Alex Dowsett (Israel Start-Up Nation) sont obligés d’abandonner les routes de ce Giro.

A 60 kilomètres, l’échappée du jour se crée avec quatorze coureurs. On retrouve Geoffrey Bouchard et Andrea Vendrame (AG2R Citroën Team), Dries De Bondt (Alpecin-Fenix), Simone Ravanelli et Natnael Tesfatsion (Androni Giocattoli-Sidermec), Mikkel Honoré (Deceuninck-Quick Step), Vincenzo Albanese (EOLO-Kometa), Simone Petilli (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux), Guy Niv (Israel Start-Up Nation), George Bennett (Team Jumbo-Visma) – le mieux placé au classement général, 27e à 21’24” – Chris Hamilton (Team DSM), Victor Campenaerts (Team Qhubeka ASSOS), Gianluca Brambilla (Trek-Segafredo) et Diego Ulissi (UAE-Team Emirates).

Le peloton laisse filer 13 hommes à l’avant !

Par la suite, Giovanni Visconti (Bardiani-CSF-Faizanè) fait la jonction avec les hommes de tête comme Nicolas Edet (Cofidis). Dans le peloton, on retrouve aux commandes le team INEOS Grenadiers et le peloton ne roule pas pour rejoindre l’échappée. L’écart est de 9 minutes.

Geoffrey Bouchard, le porteur du maillot bleu, passe en tête et prend une belle avance au classement de la montagne. Et c’est encore une fois dans les descentes que des différences se font dans l’échappée avec notamment Mikkel Honoré qui va mettre la pression sur ses adversaires. Cinq coureurs vont craquer par la suite dont Bouchard, Petilli, Tesfatsion, Ulissi et Niv. Mais à 25 kilomètres de l’arrivée, Bouchard, Petilli, Tesfatsion parviennent à faire la jonction avec les hommes de tête. 13 hommes sont encore à l’avant au moment de gravir le Passo del Carnaio (10,8 km à 5,1%).

Le quatuor se divise en deux, Nibali devance le peloton de 7 secondes !

Gianluca Brambilla lance les hostilités à l’avant de la course et cela fait du mal à De Bondt, Honoré, Tesfatsion, Albanese et Petilli. Le coureur de la Trek-Segafredo continue ses efforts et monte en intensité. Puis, George Bennett réagit et lance lui aussi une attaque. Il sera suivi de Brambilla, Edet, Hamilton, Visconti et Vendrame. Ce dernier part ensuite en contre et crée un petit écart sur un trio composé de Brambilla, Hamilton et Bennett.

Un quatuor en tête au sommet ( 10 km de l’arrivée). Dans le peloton, Giulio Ciccone et Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo) lancent les hostilités mais la formation INEOS Grenadiers ramène tout le monde sur les deux Italiens. Le quatuor ne cesse de s’attaquer. Par la suite, Chris Hamilton et Andrea Vendrame s’échappent de ce groupe. Andrea Vendrame se montre plus rapide que son adversaire et s’impose au sprint sur cette 12ème étape. Nibali attaque et prend 7 secondes sur le peloton.

classement de l’étape :

Classement général :

Deprez Enzo

A lire aussi :

Cyclisme Archives | Sport Business Mag

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Cyclisme