Nous suivre sur

Actus Sport

En-Nesyri étrille le Bétis

Leganes s’est imposé 3-0 chez lui contre le Bétis Séville. Il doit en grande partie sa victoire à son attaquant En-Nesyri. Le Marocain, intenable, a inscrit les trois buts de son équipe. Lui et ses partenaires ont pris à la gorge les Sévillans, incapables de se créer de réelles occasions.

 

Comme pouvaient le laisser présager les formations alignées ce midi (3-5-2 pour Leganès et 3-1-4-2 pour le Bétis), le match fut riche en occasions. Une partie animée mais à sens unique. Les joueurs de Mauricio Pellegrino ont mis beaucoup d’agressivité et ont privilégié le jeu direct pour faire mal à la défense de Séville. Mettre au supplice la défense adverse ; Youssef En-Nesyri a montré qu’il savait le faire. L’ailier de 21 ans était impliqué dans chacune des offensives de son équipe. C’est sur un corner tiré à gauche qu’il ouvre la marque en héritant du ballon au second poteau. Sa demi-volée est déviée par la jambe de Barraga et entre dans la lucarne de Pau Lopez (22e). Les Sévillans semblent de plus en plus asphyxiés par le pressing adverse et multiplient les pertes de balles dangereuses. Seul Lo Celso sort du lot et parvient à enclencher quelques remontées de terrain et séquences de conservation. Jesé, titulaire pour son premier match avec le Bétis, a montré de l’envie en début de partie puis s’est éteint au fil des minutes. Sur un nouveau ballon perdu, Séville se fait punir pour la deuxième fois quand Oscar Rodriguez délivre un bon centre à ras de terre à En-Nesyri, plus prompt que Francis Guerrero. L’attaquant ne laisse aucune chance à Lopez (36e). Leganès laisse ensuite le ballon aux visiteurs et évolue en contre. Et voilà qu’en deux passes, le natif de Fès se retrouve encore seul face au portier espagnol. La sublime transmission de Braithwaite lui permet de déposer l’arrière-garde andalouse et d’assurer la victoire d’un plat du pied gauche (67e). En fin de match, Javi García essuie ses crampons et sa frustration sur la malléole d’Oscar Rodriguez et est expulsé directement (80e).

 

Le Joueur : Youssef En-Nesyri

 

Même un néophyte du football aurait remarqué la prestation majuscule d’En-Nesyri cet après-midi. Sa vitesse et sa percussion ont fait souffrir le pauvre Francis Guerrero. En deux minutes, il aurait déjà pu marquer deux fois. Il était impliqué sur chaque action des Pepineros. De son pied gauche (1e), du droit (2e), de la tête (20e) … dès qu’il touchait le ballon, il y avait danger. Il s’est offert le premier triplé en Liga de sa carrière et permet à son équipe de monter à la onzième place avec 29 points. Le Bétis est sixième avec 32 points.

 

Yacine Bouland

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Le Sport Hors Terrain

Plus d'infos dans la rubrique Actus Sport