Nous suivre sur

Breaking News

Equitation – Sécuriser Viking d’la Rousserie, une priorité pour Kevin Staut

La liste des pré-sélection pour les JO de Tokyo est sortie. À la grande surprise générale, Viking d’la Rousserie n’y figure pas. 

A l’aube d’une saison 2021 qui s’annonce tout aussi complexe que la précédente, Kevin Staut travaille pour conforter son piquet de chevaux en vue des JO de Tokyo, et de sa remontée dans le classement une fois que celui-ci aura été débloqué par la FEI. La première étape pour le cavalier français est de sécuriser la présence de Viking d’la Rousserie dans son écurie. 

En effet, dans une interview accordée au magasine l’Epron, Kevin explique qu’il y avait beaucoup de tensions avec le propriétaire du cheval, Hubert Beck qui est dans une pure démarche de commercialisation. Il n’était donc pas certain de pouvoir le garder jusqu’aux JO de Tokyo au moment où la liste est sortie. C’est pourquoi il n’y figure pas.  

Kevin Staut a un délai de trois mois pour racheter ou faire racheter le cheval. Le système d’écurie de groupe Vivaldi Jumping a déjà pris 2 parts de Viking. D’autres personnes de l’entourage du cavalier ont également acquis des parts. L’idée de co-propriétariat est de faire de ce cheval la star de demain avec un projet sportif étalé sur 3 ans, et de participer à deux olympiades (2021 et 2024).

 

Marion Meyer

A lire aussi :

Portrait : Candy de Nantuel

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News