Nous suivre sur

Equitation

Soigneur équin, plus qu'un métier : une vocation !

  • laurent clippe

Interview d’une soigneuse

Nous connaissons tous les couple cavaliers / chevaux qui performent tout au long des championnats mais dans l’ombre de leur succès se cache un complice : le soigneur.
Le soigneur veille chaque jour au bien-être des chevaux : propreté des boxes, état de santé, soins, entretien du matériel, suivi en compétition et bien d’autres missions. Au Cadre Noir de Saumur, Laura Barillet Biemont est la soigneuse de Liaison*ENE-HN, elle nous raconte son quotidien au bord des pistes de dressage avec le bel alezan et sa cavalière, l’écuyer Pauline Van Landeghem.
 
Comment se prépare le départ en compétition ?
« Avant le départ nous définissons le trajet à prendre, les arrêts à prévoir, la réservation du ou des véhicule(s) ainsi que qui conduira. Nous devons également nous rendre au secrétariat de la direction des sports pour préparer des ordres de mission »
 

Sur un terrain de compétition comment s’organise une journée type ?
« En premier lieu je nourris le cheval, vérifie l’état du box et son état à lui. Ensuite le reste de la journée s’organise en fonction des horaires de passage. Avant l’épreuve j’assure la préparation du cheval : soins, sorties, massage et harnachement. Pendant leur passage je regarde le couple puis nous débriefons de nos impressions à chacune en sortie de piste. Après la reprise, je récupère le cheval, lui prodigue les soins, entretien le matériel et le promène lorsque c’est possible. Ce qui est primordial pour nous est de ne pas changer ses habitudes »
Comment ressentez-vous les différentes épreuves sur lesquelles Liaison*ENE-HN et Pauline évoluent ?
« Je suis très stressée mais j’essaie de ne pas le montrer à Pauline. Rien n’est jamais gagné d’avance avec Liaison, je passe par l’appréhension, la peur, le soulagement, c’est beaucoup d’émotions. Lorsque les notes sont en direct  j’ai les yeux rivés sur l’écran. Parfois c’est la joie, d’autres la déception mais je suis toujours la première à applaudir. Pauline, Liaison et moi nous sommes un véritable trio. »

 
Soigneur c’est bien plus qu’un métier, c’est une vocation, une histoire de lien entre humain et cheval. Laura fait partie de ces personnes qui dédient leur vie à leur passion. Son récit témoigne d’une réelle relation entre la soigneuse et son cheval.
 
 
 
Depuis l’interview, Liaison a raccroché son tapis de compétition après une année à son plus haut niveau. Le bel alezan ne quitte pas son public pour autant car il continuera sa carrière de cheval de manège pour les galas du Cadre Noir.
Clotilde Henault

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Equitation