Nous suivre sur

Actus Sport

Folau réagit à son licenciement

Tout juste licencié par sa fédération, Israël Folau n’a pas tardé à réagir via un communiqué. Il s’est dit « profondément attristé » par cette décision. « Ce fut un privilège et un honneur de représenter l’Australie et la Nouvelle-Galles du Sud (l’État des Waratahs), en pratiquant le jeu que j’aime. (…) En tant qu’Australiens, nous naissons avec certains droits, notamment le droit à la liberté de religion et le droit à la liberté d’expression. La foi chrétienne a toujours fait partie de ma vie et je crois que mon devoir en tant que chrétien est de partager la parole de Dieu. Soutenir mes convictions religieuses ne devrait pas empêcher ma capacité à travailler ou à jouer pour mon club et mon pays. ». Folau a conclu en remerciant son épouse Maria et tous ceux qui ont défendu le chaos au cours du mois précédent.

Raelene Castle, intransigeante, se tient prête à une nouvelle bataille

Le patron de Rugby Australia, Raelene Castle, avait annoncé la fin du contrat de la star ce matin. « M. Folau a su, en appuyant sur ce bouton, que le poste allait avoir des implications », a déclaré Castle au siège de Rugby Australia vendredi après-midi. « Ses actions ne nous ont laissé d’autre choix que d’arriver au résultat d’aujourd’hui. » Castle loue toutefois la capacité de Folau en tant que joueur de rugby et a admis que « le verdict est une situation pénible pour le rugby ».

Rugby Australia a confirmé que Folau était payé jusqu’en mai avant d’être éliminé lors de la conférence de presse de vendredi. Il dispose maintenant de 72 heures pour faire appel de la décision. « En fin de compte, M. Folau prendra ses décisions et nous en traiterons quand et si cela se produira », a déclaré Castle, concluant l’affaire « qui changera le paysage du sport en Australie et peut-être dans le monde entier ».

À lire : Le contrat d’Israel Folau résilié

Une décision qui fait controverse en Autralie

Alan Jones, ancien entraîneur des Wallabies a réagi à l’annonce de la fédération. Ce dernier a régulièrement défendu le droit du jeune homme de 30 ans d’exprimer son point de vue sur les médias sociaux sans craindre d’être viré : « Il n’ya pas de surprise ici … vous avez affaire à des personnes incompétentes … et les personnes incompétentes se comportent toujours de manière incompétente », a-t-il déclaré.

« Ils ont détruit son emploi et internationalement son nom pour avoir cité un passage de la Bible pour l’amour de Dieu. Il n’a massacré personne, il n’a insulté personne et n’a même pas essayé de pousser ces choses dans la gorge de qui que ce soit. Les questions de liberté d’expression et d’exprimer ses opinions religieuses doivent l’emporter et Rugby Australia doit faire preuve de leadership et de bon sens pour célébrer ces pierres angulaires de la société australienne ». Il a conclu sa tribune dans The Australian par une aude à la liberté d’expression : « Si, en tant que pays, nous voulons la liberté d’expression, le corollaire est que des gens seront offensés. »

« Il n’y a pas de gagnants dans cette situation. »

L’ancienne star des Wallabies, Mark Gerrard, a quant à lui, déploré le désordre provoqué par l’affaire Folau et a appelé à une remobilisation du rugby australien en vue de la coupe du monde.  «Il n’y a pas de gagnants dans cette situation. Si long que cela prenne, nous devons passer à autre chose rapidement. C’est une année très importante pour Rugby Australie, vu la Coupe du Monde », a-t-il déclaré à Fox Sports. «Cette saga a pris trop de temps. Cela ne rend pas  justice au jeu et cela ne rend pas service à Izzy lui-même. (…) Cette saga, ce n’est pas une chose facile à traverser. Je n’ai jamais eu à lire que des gens avaient des limitations de leur liberté d’expression, mais en même temps, il est une personnalité publique au sommet de notre art. C’est quelque chose qu’il doit également comprendre. »

Titouan Hauchart

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Le Sport Hors Terrain

Plus d'infos dans la rubrique Actus Sport