Nous suivre sur

Euro 2021

Foot/ Euro 2021 – Au bout du suspense, la Squadra Azzurra file en finale

Première affiche du dernier carré de l’Euro 2021. Au programme, l’Italie de Roberto Mancini affronte l’Espagne de Luis Enrique, à Wembley. Une confrontation entre deux pays se connaissant bien. La Squadra Azzurra avait déjà affronté la Roja lors des huitièmes de finale de l’Euro 2016. L’Italie s’était imposée (2-0) avec une équipe bien différente de celle d’aujourd’hui. Les hommes de Mancini réalisent le parcours parfait depuis le début de l’Euro 2021, avec cinq victoires en autant de matchs. Quant à la Roja, l’équipe a réalisé un début d’Euro poussif mais a su s’imposer dans les rencontres importantes. Tombeur de la Croatie et de la Suisse, l’Espagne affronte l’un des favoris à la victoire finale, une rencontre qui nous promet du spectacle ! Roberto Mancini décide d’aligner son équipe en 4-3-3, avec la titularisation d’Emerson à la place de Leonardo Spinazzola, victime d’une rupture du tendon d’Achille face à la Belgique. Luis Enrique aligne également son équipe en 4-3-3, Oyarzabal est préféré à Morata en attaque. Felix Brych, arbitre Allemand, est au sifflet de la première demi-finale.

Le coup d’envoi est donné à Wembley ! Les deux Nations se jaugent dès l’entame de première période, l’Espagne se procure la première véritable occasion de la rencontre. Dani Olmo reçoit une passe dans la surface et frappe directement, Gianluigi Donnarumma effectue un superbe arrêt pour repousser la tentative du joueur de Leipzig (25′). Les Espagnols dominent la demi-finale, ils remportent les duels et ont la possession du ballon. L’Italie réagit dans le temps additionnel de la première période par l’intermédiaire d’Emerson. Le latéral de Chelsea reçoit le ballon dans la surface, mais sa tentative heurte la transversale d’Unai Simon (45′). On en reste là en première mi-temps, l’Italie et l’Espagne se quittent sur un score nul et vierge. Avantage Espagne au terme de la première période face à des Italiens bousculés et en manque de solutions offensives.

Felix Brych donne le coup d’envoi de la seconde période. L’Espagne de Luis Enrique entame le deuxième acte avec les mêmes intentions, à l’image de Mikel Oyarzabal, l’attaquant de la Real Sociedad sert parfaitement Sergio Busquets mais la frappe du milieu de Barcelone n’est pas assez puissante pour inquiéter Donnarumma (52′). L’Espagne exerce une telle pression que les Italiens semblent accuser le coup physiquement, ils sont acculés dans leur camp. Contre toute attente, la Squadra Azzurra parvient à ouvrir le score de la plus belle des manières. Sur une contre-attaque, Federico Chiesa récupère le ballon et envoie une merveille de frappe enveloppée, laissant Unai Simon planté sur ses appuis (1-0; 60′). Quel but !

Score mi-temps : 1-0

Réaction Espagnole quelques minutes plus tard, Mikel Oyarzabal est à la réception d’un magnifique centre de Koke mais l’ailier ne peut convertir son occasion en but (65′). L’Espagne pousse pour égaliser et s’expose aux contre-attaques des Italiens, à l’image de Domenico Berardi, butant sur Unai Simon sur une attaque rapide Italienne (68′). L’ailier de Sassuolo se montre, une nouvelle fois, dangereux, mais Unai Simon lit bien la frappe de l’Italien (78′). Sur l’action suivante, l’Espagne égalise. Après un bon mouvement entre Dani Olmo et Alvaro Morata, ce dernier prend à contre-pied Gianluigi Donnarumma et délivre le peuple Espagnol de l’angoisse (1-1; 80′). Tout est relancé dans la demi-finale, le temps file et on se dirige tout droit vers les prolongations. Plus rien ne se passe dans le temps réglementaire, l’Italie et l’Espagne se départageront lors de la période de prolongations. Sans évolution du score, s’en suivra la célèbre séance de tirs au but.

Score final : 1-1

Le match repart à Wembley, pour la première période de prolongation. L’Espagne est la première à se montrer dangereuse, sur un coup-franc excentré côté gauche du but. Dani Olmo décide de frapper fort, espérant qu’un joueur coupe la trajectoire. Le portier du Milan AC, vigilant, se détend bien pour repousser la tentative (98′). L’Espagne est dans un temps fort, il y a le feu dans la défense Italienne, à l’image de Marcos Llorente, manquant de donner l’avantage à ses partenaires (102′). On en reste là en première période des prolongations. Nette domination de la Roja, l’Italie recule, plie, mais ne rompt pas !

Le coup d’envoi de la seconde et dernière période de prolongations est donné. Les joueurs des deux formations jettent toutes leurs forces dans la bataille, à l’image de quelques joueurs victimes de crampes. Domenico Berardi pense délivrer ses partenaires, mais son but est refusé pour une position de hors-jeu (110′). Felix Brych siffle donc la fin de la prolongation. Comme annoncé, les deux Nations ne sont pas parvenues à se départager. S’en suit la séance de tirs au but pour décider de l’issue de la demi-finale.

Les Italiens débutent la séance :

  • Manuel Locatelli s’élance, Unai Simon effectue l’arrêt (0-0).
  • Dani Olmo s’élance, manque complètement son tir au but en envoyant largement sa frappe au-dessus (0-0).
  • Andrea Belotti, en puissance, ouvre le score (1-0).
  • Gérard Moreno s’élance pour répondre à l’Italie (1-1) .
  • Leonardo Bonucci est le troisième tireur Italien. Le défenseur de la Juve prend à contre-pied Unai Simon (2-1).
  • Thiago Alcantara égalise avec la plus grande décontraction, prenant à contre-pied Gianluigi Donnarumma (2-2).
  • Federico Bernadeschi s’élance à son tour et envoie une frappe imparable pour Unai Simon (3-2).
  • Alvaro Morata est le quatrième tireur Espagnol. L’attaquant s’élance et Gianluigi Donnarumma réalise l’arrêt (3-2).
  • Balle de match pour l’Italie, Jorginho s’empare du ballon. Le milieu de Chelsea s’élance prend à contre-pied Unai Simon (4-2). L’Italie est en finale !

Grâce à sa victoire au bout de la nuit, l’Italie se donne le droit de revenir à Wembley pour la finale de l’Euro 2021, pour y affronter le vainqueur de l’autre demi-finale : Angleterre – Danemark. La Squadra Azzurra a souffert mais a su faire le dos rond pour s’imposer aux tirs aux buts. Rendez-vous avec l’Histoire donc, pour les hommes de Roberto Mancini, le 11 Juillet prochain !

Guillaume GIOFFRE

À lire aussi

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Football

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Euro 2021