Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Nous suivre sur

Autres Sujets Foot

Amical – L’Allemagne au petit trot avant la réception de l’Ukraine

Avant le retour de la Ligue des Nations, la Nazionale Mannschaft accueille la République Tchèque à la Red Bull Arena de Leipzig. L’équipe nationale allemande éprouve quelques difficultés lors de ses rencontres et le rouleau compresseur allemand qui avait tant fait de mal lors de la Coupe du Monde 2014 semble très loin. Avec les blessures de Joshua Kimmich et Julian Draxler, Joachim Low va devoir palier ces blessures en trouvant des remplaçants. Le sélectionneur allemand va pouvoir tester différentes tactiques face aux hommes de Jaroslav Silhavy. Une Allemagne new-look va débuter cette rencontre dans un dispositif en 3-4-3. Quant à eux, les joueurs de la République Tchèque restent sur une défaite en Ligue des Nations (1-0 face à l’Écosse) lors de leur dernier rassemblement.

L’arbitre donne le coup d’envoi de cette rencontre amicale. L’Allemagne se montre très entreprenante en cette entame de match. Peu avant le quart d’heure de jeu, Florian Neuhaus frôle l’ouverture du score mais sa frappe à l’entrée de la surface, bien repoussée par Jiri Pavlenka. Mais ce n’est que partie remise puisque sur l’action qui suit, les hommes de Joachim Low ouvrent le score. Bien servi par Philipp Max, Gian-Luca Waldschmidt trompe à bout portant le portier tchèque (13′). L’attaquant de Benfica fait évoluer son compteur à deux réalisations en équipe nationale. Quelques minutes plus tard, nouveau coup dur pour l’Allemagne. Jonas Hofmann rejoint l’infirmerie et est contraint de céder sa place au milieu du Bayer Leverkusen, Nadiem Amiri. La demi-heure approchant, la Mannschaft se créée une nouvelle situation très dangereuse. Ilkay Gundogan pense faire le break mais sa frappe est bloquée, au dernier moment, par un défenseur tchèque (28′). Peu avant le terme de cette première période, Gian-Luca Waldschmidt se créé deux énormes occasions. Le buteur du soir bute à deux reprises sur Jiri Pavlenka (43′ et 44′). On en reste là dans cette première mi-temps et l’arbitre renvoie les vingt-deux acteurs aux vestiaires. Pour le moment, l’Allemagne mène par la plus petite des marges. Le score aurait pu être plus en faveur des Allemands mais ces derniers ont buté sur un Pavlenka des grands soirs.

La seconde période démarre à la Red Bull Arena et les Tchèques reviennent avec de meilleures intentions. Jaroslav Silhavy décide d’apporter du sang neuf avec quatre changements simultanés. Mais c’est bien l’Allemagne qui se créé une nouvelle situation dangereuse. La frappe de Mahmoud Dahoud rase le montant gauche de la cage adverse (61′). On entre dans le dernier quart d’heure de cette rencontre et la Nazionale Mannschaft manque de peu de faire le break. Florian Neuhaus, positionné aux abords de la surface, voit sa frappe s’écraser sur la transversale (77′). La République Tchèque rate le hold-up parfait de peu. Sur leur première situation franche, les Tchèques butent sur Kevin Trapp bien vigilant (82′). Plus rien ne se passera dans cette rencontre et le coup de sifflet final retentit. L’Allemagne de Joachim Low remporte avec solidité cette confrontation face à une République Tchèque en manque d’inspiration.

La Mannschaft prépare donc de la bonne manière sa future confrontation en Ligue des Nations face à l’Ukraine tandis que la République Tchèque devra relever la tête avant de recevoir Israël.

 

Guillaume GIOFFRE

À lire aussi :

Foot/Nations League – La Mannschaft se contente du nul

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Autres Sujets Foot