Nous suivre sur

Bundesliga 2

Foot/Bundesliga2 – Heidenheim surclasse Hanovre

Après s’être imposé face à un concurrent direct le Holstein Kiel la semaine dernière, Heidenheim a aujourd’hui l’opportunité de s’emparer de la 5ème place. Hanovre reste sur 6 matchs sans la moindre victoire, un constat alarmant qui pourrait motiver les hommes de Kenan Kocak.

La première mi-temps est nettement dominée par les locaux qui conservent le ballon et s’approchent plusieurs fois du but adverse. Heidenheim joue bas et décide de jouer en contre-attaque. Malgré sa main mise sur le jeu, Hanovre ne parvient pas à ouvrir le score. Quelques secondes avant la mi-temps, les rouges perdent le ballon sur une touche. Les bleus s’organisent rapidement, et trouvent Marnon Busch. Le latéral est à une trentaine de mètres de la cage et envoie un missile frappé de l’extérieur du pied, qui finit sa course au fond des filets (0-1). Un but splendide.

Grâce à ce but venu d’ailleurs, on oublie presque la première période médiocre proposée par Heidenheim. Il va falloir faire mieux pour garantir une victoire, car Hanovre n’est pas loin de marquer.

Au retour des vestiaires, les locaux reprennent leur forte domination et semblent proches d’égaliser. A la 51ème minute, Florian Muslija libère les siens sur une frappe enroulée hors de la surface, pleine lucarne (1-1). Un nouveau but de grande classe qui redonne confiance aux rouges. Genki Haraguchi pense donner l’avantage à Hanovre à la 60ème mais le but est refusé par la VAR pour une position de hors-jeu. A la 75ème minute, sur un coup franc lointain, Robert Leipertz se saisit du ballon, passe à travers la défense et redonne l’avantage à son équipe (1-2). 4 minutes plus tard, Stefan Schimmer achève Hanovre (1-3).

Ce match paraît comme une désillusion totale pour Hanovre. Si proche de prendre l’avantage, l’équipe de Kenan Kocak est sévèrement punie dans la foulée. Cette équipe aurait mérité un bien meilleur résultat. Heidenheim s’est montré très efficace et a surpris son adversaire. Les bleus ne sont plus qu’à 5 points du podium.

Samuël RICHEZ

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Bundesliga 2