Nous suivre sur

Bundesliga

Foot/LDC – Le Bayern Munich déroule encore

La 2ème journée de la phase de poule de la Ligue des Champions se passait à l’Allianz Arena pour un Bayern qui avait à cœur d’enchainer en affrontant le Dynamo Kiev après la probante victoire (3-0) contre Barcelone il y a quelques semaines.

Le match débute d’entrée avec une grosse domination territoriale des Bavarois qui monopolisent le ballon. Lewandowski s’illustre une première fois à la 10ème minute en reprenant, de la tête, un centre de Gnabry côté droit. Première intervention Bushchan. Une minute plus tard, le capitaine du Dynamo Kiev réalise une main évitable sur un corner pas très bien tiré, pénalty logique transformé par Lewandowski. L’attaquant polonais double la mise à la 27ème minute grâce à une passe de Muller. Il y a une vraie classe d’écart entre les deux clubs et Sané manque le troisième but à la 35ème avec une frappe croisée qui vient s’écraser sur le montant gauche. La seule offensive des Ukrainiens intervient à la 41ème avec un contre à trois contre un mal négocié, qui finira en corner suite à l’arrêt de Neuer. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score de 2-0 avec l’espoir pour le Dynamo Kiev de rivaliser un peu plus en seconde période.

Ça ne sera malheureusement pas le cas, la deuxième mi-temps repars sur les mêmes bases avec une possession de balle largement à l’avantage des Bavarois qui attendront néanmoins la 68ème minute et un contre éclair splendide pour inscrire le troisième but, d’une frappe puissante de Serge Gnabry sous la barre de Bushchan, impuissant. Le Bayern roule et déroule dans cette Ligue des Champions et c’est Sané, très en forme en ce début de saison, qui avec un centre-tir puissant crucifie une nouvelle fois le portier ukrainien qui avait anticipé le centre. 4-0. Ce feu d’artifice se clôt en beauté avec un centre de Pavard qui trouve Choupo-Moting qui ajuste sa tête et envoi le ballon dans le petit filet opposé. Le Bayern n’a pas tremblé, et marque ainsi huit buts en deux matchs sans en encaisser un seul, aucun doute qu’il faudra encore compter sur eux cette année.

Mael Leroyer

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Bundesliga