Nous suivre sur

Bundesliga

Foot/Bundesliga – Le Bayern Munich devra encore attendre pour être champion

Suite de la trente-et-unième journée de Bundesliga ce samedi. Au programme, le leader, le Bayern Munich se déplace sur la pelouse de Mayence. Très appliqué lors de la victoire contre le Bayer Leverkusen, les hommes d’Hans-Dieter Flick sont à quelques pas du sacre. Une victoire permettrait de se rapprocher d’un nouveau titre de champion. Quant à eux, les joueurs de Mayence luttent pour leur survie en Bundesliga. À seulement deux petits points du barragiste, le FC Cologne, ces derniers pourraient prendre un bon bol d’air sur la zone de relégation en s’offrant le scalp des Bavarois. À noter le retour parmi les titulaires de l’inévitable Robert Lewandowski qui n’avait pas refoulé les pelouses allemandes depuis le 3 avril dernier. Hans-Dieter Flick décide d’aligner son équipe en 4-2-3-1 tandis que Mayence évoluera en 3-4-1-2. Harm Osmers sera l’arbitre de la rencontre.

Le coup d’envoi est donné entre Mayence et le Bayern Munich. Pas le temps de se jauger pour les deux équipes. Puisque dès l’entame de cette rencontre, c’est Mayence qui cueille à froid son homologue bavarois. Jonathan Burkardt, à l’extérieur de la surface, décoche une frappe qui permet à son équipe d’ouvrir le score (3′). Les joueurs de Mayence veulent à tout prix cette victoire à l’image de Danny Latza qui voit sa tête repoussée par Manuel Neuer sur son montant gauche (10′). Les Bavarois réagissent au quart d’heure de jeu par l’intermédiaire de Robert Lewandowski. L’attaquant polonais envoie une frappe qui ne trouve pas le cadre (15′). Une minute plus tard; Robert Quaison pense faire le break pour son équipe, mais sa tentative est bien lue par Manuel Neuer (16′). Manuel Neuer a décidément la “baraka”, car après son montant gauche, c’est son montant droit qui est heurté par Danny da Costa (18′). Le rythme retombe un peu à l’entame des dernières minutes de cette première période. Mais Mayence va redonner un coup d’accélérateur. Sur un coup-franc de Philipp Mwene, Robin Quaison place sa tête parfaitement, hors de portée pour Manuel Neuer (37′). On en restera là dans ce premier acte. Malmené, le Bayern Munich est mené de deux buts à la pause face à une solide équipe de Mayence.

C’est reparti à l’Opel Arena. À l’entame de cette seconde période, Hans-Dieter Flick décide d’effectuer trois changements simultanés. Kinglsey Coman, Leon Goretzka et Leroy Sané cèdent leur place. Jamal Musiala, Éric Maxim Choupo-Moting et Tanguy Kouassi entrent en jeu. Les Bavarois contrôlent le ballon dans cette deuxième période mais ces derniers ne trouvent pas les espaces pour se montrer dangereux. On entre dans les vingt dernières minutes de cette rencontre et Hans-Dieter Flick apporte de nouvelles forces vives. David Alaba cède sa place pour Serge Gnabry qui retrouve, lui aussi, les terrains après son test positif au COVID-19 (70′). Le Bayern Munich réussi à réduire le score par l’intermédiaire de Robert Lewandowski (90+4′). Mais ce but est anecdotique. Plus rien ne se passera dans cette rencontre. Le coup de sifflet final scelle la victoire de Mayence qui n’a pas à rougir de sa prestation. Victoire méritée pour les joueurs de Bo Svensson.

Grâce à cette victoire, Mayence prend cinq points d’avance sur la zone de relégation. En revanche, le Bayern Munich devra attendre avant d’être sacré champion. Les Bavarois restent leaders avec dix points d’avance sur son dauphin, le RB Leipzig. Prochain rendez-vous pour les deux équipes, Mayence accueillera le Hertha Berlin tandis que le Bayern Munich accueillera le Borussia Mönchengladbach.

Guillaume GIOFFRE

À lire aussi

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Bundesliga