Nous suivre sur

Football

Foot/Carabao Cup – Arsenal continue sa bonne série et file en quart de finale

Arsenal est officiellement métamorphosé. Invaincu depuis huit matchs, les hommes de Arteta sont méconnaissables. Leur dernière défaite date du 28 août (5-0 face à Manchester City). En Carabao Cup, les Gunners ont facilement passé les deux tours précédents en battant West Bromwich (6-0) et Wimbledon (3-0). Pour Leeds, le ciel continue de s’assombrir, les défaites et les blessures s’enchainent.

Leeds (4-2-3-1) Meslier – Dallas, Struijk, Llorente, Drameh – Phillips, Forshaw – Harrison, Roberts, James – Rodrigo

Marcelo Bielsa

Arsenal (4-2-3-1) Leno – Cédric, White, Holding, Kolasinac – Elneny, Maitland-Niles – Pépé, Smith Rowe, Martinelli – Nketiah

Mikel Arteta

La victoire d’Arsenal illustre parfaitement la tendance actuelle des deux équipes. Du coté des Whites, le bateau coule. Les absences sont lourdes de conséquences et l’équipe est méconnaissable. Il n’y a plus de projection vers l’avant, plus de fougue, plus d’attaque à six ou sept. Les joueurs semblent perdus. Pour les Gunners c’est tout autre chose. Difficile d’expliquer pourquoi mais les joueurs se sont transformés. Le collectif est meilleur et il y a plus de solidité en défense ce qui permet à l’équipe d’être équilibrée au milieu de terrain. Durant la rencontre, les hommes d’Arteta ont dominé. Les Whites ont su garder le ballon et se montrer dangereux mais seulement pendant un quart d’heure en première mi-temps. Lors du retour au vestiaire le match semblait équilibré, les deux équipes faisaient jeu égal. Leno s’était toutefois illustré sur deux belles parades (19 et 26ème).

Le tournant de la rencontre est très surement la blessure de Ben White à la 54ème. Il sort à cause de douleurs au mollet et cède sa place à Chambers qui marque presque tout de suite après sur corner. Le but met un certain temps à être validé à cause d’une incertitude sur le franchissement de la ligne. Après l’ouverture du score, les Whites disparaissent. Arsenal domine sans forcer et double la mise à la 69ème minute sur une erreur de Cooper. Le défenseur manque sa passe en retrait au gardien. Nketiah en profite, élimine Meslier et pousse le ballon au fond des filets avec un peu de réussite. Du côté des hommes de Bielsa, il n’y a aucune révolte. Les joueurs semblent accepter la défaite et ne tentent pas d’accélérer le jeu. Arsenal se qualifie finalement au bout de 94 minutes sans avoir eu besoin de livrer une grosse performance. Encore une fois Leeds déçoit.

Adrien Sidhom `

A lire également

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Football

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football