Nous suivre sur

Copa America

Foot/ Copa America 2021 – La Colombie, le couronnement d’une “génération dorée”?

Le 13 juin, la Colombie recevra la 21ème édition de la Copa America. Los Cafeteros chercheront à décrocher une victoire à domicile, 20 ans après leur unique sacre continental acquis en 2001.

Comme le Chili, pays hôte en 2015, la Colombie aura pour objectif la victoire finale dans “sa” Copa America. Emmenée par une “génération dorée” composée de Falcao, Cuadrado ou autres James, les Cafeteros seront armés pour aller loin. Cependant les Colombiens restent sur deux éliminations précoces dans les compétions internationales. Un huitième de finale perdu face à l’Angleterre aux tirs au but au Mondial russe. La bande à Cuadrado n’a fait guère mieux en 2019 lors de la dernière Copa America en subissant un nouveau revers aux tirs aux buts face à l’Uruguay. Cette fois-ci en quart de finale. Depuis les Colombiens sont dans la tourmente, ils ont notamment concédé de larges revers, 6-1 en Équateur et 3-0 face à l’Uruguay, en phase de qualification à la Coupe du Monde.

  • Classement FIFA : 15ème
  • Palmarès :
    • Champion Copa America: 2001
  • Liste officielle pour la Copa America :
  • Équipe type probable : Ospina – Cuadrado; Mina; Sanchez; Moreno – Lerma; Barrios; Uribe – James; Zapata; Muriel
  • Le programme des Colombiens :
    • VS Equateur (13 juin à 3H heure française/ 21H heure locale)
    • VS Venezuela (17 juin à 3H heure française/ 21H heure locale)
    • VS Pérou (21 juin à 3H heure française/ 21H heure locale)
    • VS Brésil (25 juin à 3H heure française/ 21H heure locale)
  • Les forces de la Colombie : une attaque de feu

Los Cafeteros possèdent l’une des meilleures attaques de sélection de son continent. Avec un quatuor de feu composé de Falcao, James et les deux avant-centres de la DEA Zapata et Muriel. Excepté la qualité individuelle de ses joueurs, c’est leur forme qui impressionne à quelques jours du début de la compétition. Falcao semble avoir retrouvé une seconde jeunesse du côté de Galatasaray, la donne est similaire pour James sur les bords de la Mersey. Tandis qu’en Lombardie, Zapata et Muriel composent l’attaque la plus efficace d’Italie et l’une des meilleures en Europe. Réunis ensemble au sommet de leur art et en pleine force de l’âge, l’attaque pourrait bien mener la Colombie sur le toit d’Amérique latine.

  • Les faiblesses Colombiennes : une défense a la dérive

Éliminés sans encaisser le moindre but face au Chili lors de la Copa America 2019, les Colombiens ont semble-t-il perdus leurs repères défensifs ces derniers temps. Avec 11 buts encaissés en 4 matchs de qualification au Mondial, la Colombie affiche l’avant-dernière défense du classement. Avec Sanchez, Mina ou encore Murillo, les Cafeteros disposent de défenseur de haut niveau. Cependant, les joueurs semblent actuellement en difficultés dans leurs clubs. Mina Blessé, la plupart de temps n’affiche pas sa meilleure forme. Sanchez de son côté inquiète sur son niveau chez les Spurs. Maître dans l’art défensif Carlos Queiroz, le nouvel entraîneur de la sélection Amarilla, devra trouver la bonne formule défensive pour guider la Colombie au sommet.

  • Le joueur à Suivre : James Rodriguez

Transféré l’été dernier du Real à Everton, James connaît une année en demi-teinte avec les Toffees. Malgré un super pied gauche, l’ancien Monégasque n’a pas été constant en Premier League. Avec 5 passes décisives en 23 matchs, le Colombien est loin de ses standards habituels. Blessé au cours de la saison et mis sur le banc de temps à autre par Ancelotti, difficile de dire si James a le rythme suffisant pour faire une grande performance à la Copa.

  • Le facteur X : la Copa à la maison

C’est la deuxième fois de son Histoire que la Colombie accueille la Copa America. La dernière fois, ce fut en 2001, résultat : Los Cafeteros s’étaient imposés, remportant leur premier titre majeur. À noter que 2 des 3 derniers pays hôtes ont remporté la compétition. En revanche, les Colombiens ne devraient pas bénéficier de l’appui de leur supportes, réduisant l’impact de l’avantage.

  • Le pourcentage de chance de victoire : 15%

Le Brésil et l’Argentine feront figurent d’immense favori, tandis que la Colombie, le Chili et l’Uruguay seront dans la peau d’outsider. La réception de la Copa America sera une force, et les Colombiens devront s’en servir s’ils veulent aller au bout. Cependant, s’ils ne résolvent pas leurs problèmes défensifs d’ici au début de la compétition, leurs chances de victoires seront fortement réduites. Malchanceux lors des deux dernières grandes échéances internationales, les hommes de Queiroz auront à cœur de briser la malédiction. La génération des Falcao, James, Cuadrado et Ospina tiendra là l’une de ses dernières chances de victoires dans un grand tournoi.

Laurent Lemoine

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Copa America