Nous suivre sur

Coupe du Monde de Football

Foot/Coupe du Monde 2022 – L’Angleterre atomise l’Iran pour sa première !

Après le match d’ouverture hier entre le Qatar et l’Équateur, l’Angleterre et l’Iran prennent la relève pour la continuité du mondial et le premier match de ce Groupe B. Une sélection anglaise qui part avec la confiance pour débuter cette Coupe du Monde et nous avons pu le voir avec Declan Rice qui a apporté une valise exprès pour le trophée.

Mais dernièrement, l’Angleterre n’a pas fait grandement rêver ses supporters, et notamment durant la Ligue des Nations. Avec 3 points pris en 6 matchs, l’Angleterre a fini dernière de son groupe et a même été reléguée en Ligue B. Une désillusion totale pour les Three Lions qui vont très probablement vouloir rectifier ce mauvais souvenir en produisant du jeu au Qatar.

Les Iraniens ont au contraire fait bonne impression notamment durant la campagne de qualifications pour la Coupe du Monde. Avec 25 points pris en 10 matchs, la sélection iranienne a fini première de son groupe devant la Corée du Sud. 3ème Coupe du Monde consécutive pour l’Iran avec Queiroz à sa tête. La sélection iranienne n’est pas à prendre à la légère car dotée d’une bonne défense et de leur attaquant phare du FC Porto Medhi Taremi, elle pourrait donner à l’Angleterre du fil à retordre.

Compositions :

Angleterre – Gareth Southgate – 4-2-3-1

Pickford – Trippier – Stones – Maguire – Shaw – Bellingham – Rice – Saka – Mount – Sterling – Kane (C)

Iran – Carlos Queiroz – 5-4-1

Beiranvand – Moharrami – Cheshmi – Hosseini – Mohammadi -Nourollahi – Hajsafi (C) – Karimi – Jahanbakhsh – Pouraliganji – Taremi

Les grands début de la sélection anglaise commencent dès maintenant face à l’Iran pour ouvrir le bal de ce Groupe B ! Le match débute depuis quelques instants, et déjà des contestations dès la 3ème minute avec un accrochage sur Maguire dans la surface de réparation.
Les Anglais maîtrisent sans surprise le ballon face à des Iraniens qui jouent plutôt bas et qui attendent les vagues offensives des Anglais. Première grosse occasion pour les Three Lions à la 8ème minute de jeu ! Sur un superbe centre de Kane côté droit, Beiranvand se rate complètement et laisse filer le ballon au second poteau. Heureusement pour le portier iranien et les siens, Maguire ne réussit pas à bien orienter le ballon qui finit dans le petit filet extérieur. Sur cette même action, le gardien est resté au sol complètement sonné après un choc très violent avec son défenseur central. Après quelques minutes d’arrêts, il demande le changement. Coup dur pour l’Iran qui voit son gardien numéro 1 sortir après seulement 20 minutes. Il semble que cette interruption ait réveillé l’Iran qui est tout de suite reparti à l’attaque, en ayant enfin proposé quelque chose.
Les hommes de Southgate gardent la maîtrise du ballon sans se montrer dangereux. Et la première frappe cadrée arrive à la 27ème par Bukayo Saka qui tente sa chance à l’extérieur de la surface, mais la balle est captée sans difficulté par le gardien remplaçant. L’Angleterre est bien en place, et enchaîne les occasions.
Après un superbe mouvement côté droit Saka-Trippier-Kane, le buteur de Totennham, bien placé dans la surface de réparation, n’arrive pas à cadrer son tir qui finit dans le petit filet extérieur (31′). Sur le corner qui suit, les Three Lions s’offrent la plus belle occasion de ce début de match avec Maguire qui touche le montant sur une tête ravageuse. Un poteau conséquence pour les Anglais qui ouvrent la marque à la 36ème minute grâce à la pépite anglaise Jude Bellingham ! Sur un superbe centre de Luke Shaw côté gauche, le milieu relayeur marque son tout premier but en Coupe du Monde grâce à une tête décroisée, sans forcer. 1-0 pour l’Angleterre qui propose un jeu de très grande qualité depuis le début da la partie. Malgré quelques belles phases offensives pour les hommes de Queiroz, rien de dangereux et la punition arrive dans les minutes qui suivent grâce à un but splendide de Saka !
Sur un corner, après une remise de la tête d’Harry Maguire, le jeune anglais et son magnifique pied gauche envoie le cuir pleine lucarne avec l’aide du montant. Après un moment de flottement, le but est accepté ! 2-0 pour l’Angleterre grâce à ses deux jeunots : Bellingham et Saka. Mais Harry Kane et Raheem Sterling ne comptent pas repartir aux vestiaires sur ce score. Sur une contre-attaque rondement bien menée, Kane déborde sur le côté gauche et délivre un centre parfaitement timé pour Sterling qui inscrit son 20ème but en sélection ! “Freed from Desire” est scandé par les supporters anglais qui célèbrent la démonstration de leur équipe en taille patron aujourd’hui : 3-0 avant la pause, et un réalisme exemplaire avec 3 buts pour 7 tentatives.
14 minutes de temps additionnel annoncées par les arbitres qui font durer l’impuissance des Iraniens face aux Anglais qui jouent en marchant. Après ces 14 minutes sans danger des deux côtés, les deux équipes rentrent aux vestiaires sur un score logique de 3-0 en faveur de l’Angleterre, et seulement 88 ballons touchés par l’ensemble de l’équipe iranienne.

Début de la 2ème mi-temps au Khalifa International Stadium où l’Iran va essayer de “tenir la baraque” contre une équipe d’Angleterre injouable qui commence à prouver son statut de grande équipe de la compétition. Les Three Lions n’ont pas décidé de baisser le rythme malgré l’écart au score, et continuent de proposer du jeu. Première frappe iranienne à la 60ème minute, sans danger pour Pickford qui laisse le ballon filer en sortie de but. Bukayo Saka décide de creuser encore plus l’écart à la 63ème minute en se baladant dans la défense iranienne. Le “Baby Face-Killer” inscrit un doublé et permet à l’Angleterre de mener 4-0 ! L’Iran continue de jouer et d’essayer de mettre l’Angleterre en difficulté. Et c’est chose faite à la 65ème minute grâce à la star iranienne Taremi qui inscrit son 28ème but en sélection et permet à la Team Melli de réduire le score et tromper un Pickford qui n’avait rien eu à faire depuis le début de la partie. La réduction du score est suivie par la sortie d’Harry Maguire, qui a réalisé un match de grande classe mais qui doit sortir complètement sonné. Saka, Sterling et Mount suivent Maguire sur la banc de touche et laissent leurs places à Grealish, Rashford et Foden. Et sur son premier ballon, Marcus Rashford réduit tout espoir de Taremi et les siens avec un plat du pied gauche dans la surface de réparation. Parfaitement décalé à droite par son capitaine, Rashford se présente face au gardien pour inscrire son 16ème but en sélection qui permet à l’Angleterre de mener 5 buts à 1. Kane laisse sa place à Wilson à la 75ème minute et rejoint le banc avec 2 passes décisives au compteur. Les rentrants apportent beaucoup de fraîcheur dans le jeu anglais, avec un Rashford en feu qui donne beaucoup de mal à la défense iranienne. Et le calvaire continue pour l’Iran avec l’entrant Wilson qui déborde sur le côté droit et fait le choix du collectif en servant Jack Grealish dans l’axe pour pousser le cuir tranquillement au fond des filets. 6-1 pour l’Angleterre, qui n’a donné aucune chance à l’Iran dans cette rencontre. 10 minutes de temps additionnel annoncées qui vont sans doute faire de ce match le plus long de cette Coupe du Monde. Et au terme de ces 10 minutes, Taremi va encore réduire la marque sur un pénalty. Il devient le premier joueur iranien à inscrire un doublé dans un match de Coupe du Monde. Fin de partie et pluie de buts au Khalifa International Stadium. Les équipes rejoignent le vestiaire sur un score final de 6-2 en faveur de l’Angleterre.

Buteurs : Bellingham (ANG – 35′) – Saka (ANG – 43′ 62′) – Sterling (ANG – 45′) – Taremi (IRA – 65′ 90+11′) – Rashford (ANG – 71′) – Grealish (ANG – 89′)

Très grosse désillusion pour l’Iran qui débute la compétition de la pire des manières avec cette défaite 6-2. L’Angleterre démarre au mieux malgré ses 2 buts encaissés, mais prend quand même 3 points très importants. Qui rejoindra les Three Lions au classement ? Rendez-vous à 20h pour le deuxième match de ce Groupe B entre les États-Unis et les Pays de Galles.

Adrien Lepley

À lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Football

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Coupe du Monde de Football