Nous suivre sur

Coupe du Monde de Football

Foot/Coupe du monde – Füllkrug sauve la Mannschaft !

C’est probablement l’affiche de cette phase de poule : L’Espagne de Luis Enrique affronte la Mannschaft d’Hansi Flick. La victoire est impérative pour les Allemands après leur faux pas face au Japon, tandis qu’un succès garantirait presque la première place à la Roja.

Le match démarre tambour battant : Olmo déclenche une frappe bien enroulée qui oblige Neuer à dévier le ballon sur la barre dès la septième minute. L’Espagne asphyxie l’Allemagne avec une forte possession, et s’offre une seconde occasion à la 20ème minute, avec une frappe d’Alba qui rase le poteau. L’Allemagne ne réplique que timidement, à l’instar de cette frappe de Gnabry qui finit loin du cadre de Simon.

Grosse frayeur à la 32ème minute : Olmo trouve Torres en retrait mais ce dernier rate l’immanquable. Il n’a pas à s’en vouloir, le drapeau s’étant levé. La Mannschaft pense renverser la vapeur avec un but de Rüdiger, mais le madrilène était en position illicite. Le défenseur retente sa chance dans un angle compliqué quelques minutes plus tard, mais Simon ne laisse rien passer.

Les débats s’équilibrent au retour des vestiaires, on sent les allemands plus inspirés et plus portés vers l’avant. A la 55ème, Simon loupe sa relance ce qui permet à Kimmich de frapper dans la surface. Le gardien basque sort magnifiquement le tir et rattrape son erreur. C’est finalement Morata qui viendra délivrer l’Espagne en convertissant un centre d’Alba à l’heure de jeu. Les Allemands sont dos au mur et le match s’emballe. Musiala se détache sur le coté droit et il ne manque que quelques centimètres à Füllkrug pour égaliser. Dans la foulée, Sané trouve Musiala qui bute encore sur Simon. Les hommes de Flick poussent et auraient du obtenir un penalty pour une main de Busquets. Peu importe : Füllkrug vient fusiller Simon pour égaliser à 10 minutes du terme. Sur l’ultime occasion, Sané se présente seul face au but mais manque de lucidité pour marquer.

L’Allemagne n’est pas morte dans ce groupe mais devra s’imposer face au Costa-Rica tout en priant pour que l’Espagne batte le Japon. Le dénouement de ce groupe E s’annonce passionnante !

Maxime Cazaux

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Football

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Coupe du Monde de Football