Nous suivre sur

Coupe du Monde de Football

Foot/Coupe du Monde – La Corée du Sud et l’Uruguay se neutralisent

Après une belle bataille durant 90 minutes, les Coréens et les Uruguayens se partagent le point du match nul. Un match peut-être sans but mais entre deux formations qui se sont grandement battues pour aller chercher une victoire.

Entrée en lice pour les deux Nations, une formation très expérimentée qui réalise de grosses performances dans chaque édition face à une équipe qui devient de plus en plus régulière et qui rêve d’un exploit dans ce groupe H.
La Celeste rentre aujourd’hui dans la compétition après s’être qualifiée dans le dur dans le petit championnat de la zone d’Amérique du Sud en finissant 3ème derrière le Brésil et l’Argentine à seulement 4 points du Pérou éliminé. L’Uruguay a fini 5ème meilleure attaque ainsi que 5ème meilleure défense. Des statistiques qui désignent l’Uruguay comme une équipe moyenne. Mais l’Uruguay se transcende toujours en Coupe du Monde pour se montrer comme une grande nation notamment en 2010 avec une demi-finale et en 2018 avec un quart de finale perdu face à l’Equipe de France. La Celeste s’aidera de ses différentes pépites comme Nunez, Valverde mais aussi de ses légendes avec Suarez ou encore Godin pour venir à bout des valeureux Coréens.
La Corée du Sud continue à enchaîner les participations en Coupe du Monde, 10ème d’affilée pour les Coréens. Après une phase de qualification sans grandes difficultés en terminant 2ème avec 23 points de son groupe A derrière l’Iran et loin devant les Emirats Arabes Unis, les Guerriers de Taeguk sont prêts pour réaliser l’exploit de sortir de ce groupe H.
Dans un groupe composé de grands noms du football mondial, les Coréens devront se surpasser pour battre la grande Celeste. Une formation à ne pas sous-estimée car dotée de plusieurs armes comme le roc Minjae en défense mais surtout de leur star, le génie des Spurs, Heug-min Son, elle pourrait surprendre l’Uruguay pour son entrée dans la compétition et espérer faire mieux qu’en 2018 en réalisant cette prouesse de se qualifier pour les 8èmes de finale (comme en 2002 et en 2010).
En position de favori, l’Uruguay devra tout donner dans ce duel mais attention aux Coréens qui avait déjà surpris une grande nation, la Manschaft, en 2018.

Les Compositions :

Uruguay – Diego Alonso – 4-3-3 :

Rochet – Caceres – Gimenez – Godin (C) – Olivera – Vecino – Valverde – Bentancur – Pellistri – Suarez – Nunez

Corée du Sud – Paulo Bento – 4-2-3-1 :

Kim Seung-Gyu – Moon-Hwan Kim – Minjae – Young-Gwon Kim – Jin-su Kim – Hwang – Jung – Na – Lee – Ui-Jo Hwang – Son (C)

Le Résume du match :

Des Coréens vaillant face à l’armada uruguayenne

Dans une ambiance plus qu’exceptionnelle avec de superbes chants des deux côtés, les Coréens donnent le coup d’envoi du match pour ouvrir le bal de ce magnifique groupe H.

Les Coréens ont la main mise sur le ballon en ce début de match, leur impact et leur pressing mettent sous pression les joueurs de la Celeste qui tentent de calmer le jeu. Première bonne offensive de l’Uruguay avec Vecino qui se retrouve dans le dos de la défense coréenne mais hésite trop avant de réaliser un enchaînement pour tromper le portier adverse (13′). Les Uruguayens poussent pour ouvrir le score face à des Coréens qui n’ont pas peur du duel. Valverde est servi en profondeur et exécute un superbe enchaînement contrôle-frappe qui passe juste au dessus de la cage coréenne (20′). Encore une belle action collective de l’Uruguay avec un ballon dans le dos de la défense adverse qui atterrit dans les pieds de Facundo Pellistri. Il centre devant le but pour Nunez et le ballon passe à quelques centimètres de faire trembler les filets (22′). Les Guerriers de Taeguk sont complétement recroquevillés dans leur partie de terrain et doivent repousser les multiples attaques uruguayennes.
Première action dangereuse pour la Corée du Sud menée par son capitaine Son. Lancé rapidement sur le côté gauche, il élimine magnifiquement deux joueurs et tire fort vers le but uruguayen … malheureusement sa frappe est stoppée par un défenseur resté dans les parages (26′). Les Coréens veulent réaliser un hold up en ce début d’après-midi. Hwang Ui-Jo se retrouve dans la meilleure position pour marquer mais rate la cible, la balle passe au-dessus de la barre (34′).
Les Coréens développent une superbe séquence en se créant la meilleure action du match. Corner extrêmement bien frappé par Valverde qui trouve la tête de Godin, le défenseur iconique de la Celeste voit sa tentative repoussée par le poteau gauche de Kim Seung-Gyu (43′). Une fin de première mi-temps très explosive avec beaucoup d’opportunités pour les deux formations.

Mi-temps :

Une première mi-temps sans grande domination de l’une des deux équipes avec une équipe uruguayenne qui aurait pu par plusieurs fois ouvrir le score mais qui a fortement manqué de réalisme. Ce manque de réalisme se montre par les débuts timides de Nunez en Coupe du Monde et le match fantomatique de Luis Suarez. Une attaque qui devra se réveiller pour prendre 3 précieux points dans ce groupe H.

Les Coréens devront faire beaucoup plus pour surprendre les Uruguayens surtout au milieu au milieu de terrain et faciliter la liaison avec l’attaque. Le rythme est bon, l’intensité aussi mais il manque ce petit quelque chose pour prendre l’avantage. Le réveil d’Heug-min Son sera aussi le bienvenu pour être plus tranchant devant la cage uruguayenne.

Bras de fer entre Coréens et Uruguayens

Les Coréens reviennent des vestiaires avec beaucoup plus d’envie et une incursion dans la surface qui amène à un choc entre le gardien uruguayen et Sang-ho Na. Clément Turpin stoppe le jeu quelques secondes pour que la VAR analyse la situation mais pas de pénalty pour la Corée du Sud ! (52′). Le jeu se pose et le match devient complétement stérile. Pas de réelle envie de jeu de la part de l’Uruguay qui attend une erreur de la part des Coréens et Guerriers de Teaguk qui réussissent de plus en plus à amener la balle devant la surface uruguayenne. L’Uruguay mène enfin une action sérieuse. Après une malheureuse glissade de Minjae, Darwin Nunez accélère vers le but mais décide de ne pas centrer en première intention. L’attaquant des Reds se retrouve devant le but et envoie le ballon vers le second poteau mais Kim Seung-Gyu stoppe parfaitement le cuir pour empêcher les Urugayens de prendre l’avantage (64′). Les Coréens sont mieux dans cette deuxième mi-temps et déstabilisent la défense uruguayenne grâce à un Son extrêmement déterminé. La Corée du Sud pousse pour se créer de belles occasions, Gue-Sung Cho frappe le ballon à l’entrée de la surface mais sa tentative frôle le poteau droit (77′). La Celeste ne veut pas repartir sans la victoire, Darwin Nunez, l’homme fort de cette sélection, reçoit un bon ballon hors de la surface et le frappe fort vers la cage mais sa tentative n’atteint pas le cadre (81′). L’Uruguay domine très largement cette fin de match, Federico Valverde envoie un missile en direction du but coréen mais le poteau gauche prive le peuple uruguayen de l’ouvert du score (90′). Heug-min Son veut montrer que la Corée du Sud y croit toujours. Il se positionne seul à l’entrée de la surface et arme une frappe, son tir passe à droite de la cage (90+1′). Une fin de match très animée avec de beaucoup de possibilités des deux côtés du terrain mais sans qu’une équipe ne trouve le chemin des filets.

Score final : URU 0-0 KOR

URU : Aucun

KOR : Aucun

Un match nul qui n’arrange certainement pas les affaires de l’Uruguay mais qui permet à la Corée du Sud de croire en une possible qualification pour la phase finale. Ce match peut surtout potentiellement profiter grandement au Portugal de Ronaldo. Rendez-Vous à 17h pour le second match de ce groupe H entre le Portugal et le Ghana.

Souchi Ilias

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Football

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Coupe du Monde de Football